Les nouvelles règles frontalières du Canada sont entrées en vigueur lundi

350

Lundi a marqué le début d’un nouvel ensemble de règles aux frontières du Canada.  Lorsqu’Ottawa a levé son avis contre les voyages non essentiels plus tôt ce mois-ci, il a également annoncé que d’autres restrictions de voyage seraient assouplies.

Les nouvelles règles sont les mêmes, qu’un voyageur arrive par avion ou par voie terrestre.

Depuis le 28 février, les voyageurs entièrement vaccinés n’ont plus besoin de présenter un test PCR négatif avant le départ pour revenir au Canada.

Cependant, un test antigénique négatif est toujours nécessaire. Vendredi, les représentants du gouvernement ont clarifié certaines des nouvelles règles sur les tests antigéniques pour les arrivées canadiennes.

L’ASFC a confirmé que le test antigénique doit être effectué dans le pays de départ, au plus tard un jour avant le départ d’un vol ou une présentation à un poste frontalier terrestre.

De plus, les tests antigéniques « à emporter à la maison » ne sont pas autorisés – seulement les tests autorisés pour les voyageurs.

Denis Vinette, vice-président, direction des voyageurs de l’ASFC, a déclaré à la CBC : « Cela doit être fait par l’entremise d’un laboratoire qui vous donnera ensuite la confirmation [écrite] que vous êtes négatif ou positif. »

Bien que les tests antigéniques soient moins coûteux, plus rapides et plus faciles d’accès, le gouvernement canadien subit toujours des pressions de la part des maires des villes frontalières, de l’industrie du voyage ainsi que de certains experts médicaux, pour abandonner toutes les exigences en matière de tests frontaliers pour les voyageurs entièrement vaccinés.

Autres nouvelles règles

Les enfants de moins de 12 ans non vaccinés qui entrent au Canada avec leurs parents entièrement vaccinés n’auront plus à éviter les lieux de rassemblement comme l’école ou la garderie pendant 14 jours.

Les voyageurs peuvent toujours être sélectionnés au hasard pour être testés à leur arrivée à la frontière, même s’ils sont complètement vaccinés. Cependant, ils n’ont plus besoin de se mettre en quarantaine en attendant les résultats des tests.