États-Unis : déclaration obligatoire de sa couleur de peau pour les formalités

413

On est rendus là. Pour s’inscrire à un test antigénique à l’aéroport de Los Angeles, les voyageurs doivent déclarer s’ils sont « White », « Black », « Asian », « Pacific Islander », « Other » ou « Unknown ».

Peut-être est-ce le cas partout aux États-Unis? Pour avoir transigé hier par l’aéroport de Los Angeles (LAX), nous savons du moins que cette déclaration y est ici obligatoire.

« We just need a little more information from you… »

C’est pour s’inscrire à un test antigénique auprès du laboratoire Clarity Mobile Labs de LAX qu’on nous pose cette question. Il faut donc déclarer non seulement son pays de résidence, son numéro de passeport et son appartenance ethnique, mais aussi la couleur de sa peau. On doit déclarer si on est « Blanc », « Noir », « Asiatique », « Polynésien », « Autre » ou « Inconnu »…!

« …just a little… »

Y a-t-il un lien avec les manchettes, aux States, du début de la pandémie en 2020? Où des études dont celle-ci statuaient que les gens de couleur courent un plus grand risque que les Blancs d’être hospitalisés à cause de la Covid, voire d’en mourir?

On ne sait pas, mais on sait qu’on est rendus là.

Et ce n’est pas tout : pour s’inscrire à ce test antigénique auprès du laboratoire à LAX, on doit également déclarer notre lien ethnique ou non avec les Hispaniques. On nous questionne si on est «Hispanic», «Non Hispanic» ou «Unknown». Traduction : on veut savoir si on est Hispanique, non Hispanique ou personne, ignorant de qui on est ou encore ne sais pas ou un inconnu, c’est selon votre interprétation et peut-être votre degré d’acceptabilité de la démarche.

Ouais, on est rendus là.