La poutine confondue avec le président russe jusqu’en France

273

La guerre en Ukraine a déjà eu des conséquences tragiques pour des millions de personnes en Europe et un impact tragi-comique sur un aliment de base de la « gastronomie » québécoise : la poutine!

La preuve que tout ce qui est fou se passe sur les médias sociaux : le célèbre plat québécois a fait les frais de certaines personnes en colère contre l’invasion de l’Ukraine par le président russe.

Alors que les manifestations ont ciblé le dirigeant russe « Poutine », curieusement, elles ont également ciblé la « poutine ». Bien que les mots puissent sembler similaires, en particulier dans la prononciation ou la translittération française, il est difficile de comprendre la confusion – du moins ici au Canada.

Néanmoins, Maison de la Poutine, un restaurant avec des emplacements à Paris et à Toulouse, rapporte qu’il a reçu des menaces et des insultes de la part d’utilisateurs de médias sociaux.

De toute évidence, il s’agit d’un cas d’erreur d’identité parmi les habitants de la France qui ne connaissent toujours pas les « frites » gluantes et imbibées de sauce du Canada servies en France dans les restaurants d’inspiration québécoise.

Dans un effort urgence d’éduquer les utilisateurs de médias sociaux français en colère, l’entreprise a tweeté une réponse: « Notre plat est né au Québec dans les années 1950. Et les histoires pour raconter son origine sont nombreuses. Mais une chose est certaine: la poutine a été créée par des cuisiniers passionnés qui voulaient apporter joie et réconfort à leurs clients. »

Cela n’a pas vraiment arrêté la folie, car certains utilisateurs se sont plaints que l’entreprise devrait tout simplement changer son nom!

Même au Québec, les utilisateurs des médias sociaux en sont venus à des coups virtuels contre les frites à la sauce et au fromage.

Le restaurant Roy Jucep, qui prétend être l’endroit où la poutine a été inventée, a déclaré qu’il n’utilisait plus le terme « poutine ». Au lieu de cela, il se décrit maintenant comme « l’inventeur des frites-sauce-fromage ». Pas tout à fait aussi accrocheur que l’appellation originale.

« Chers clients », a récemment écrit le resto sur Facebook, dans un message qui a ensuite été retiré, « Ce soir, l’équipe de Jucep a décidé de retirer temporairement le mot Poutine de sa marque afin d’exprimer, à sa manière, sa profonde consternation face à la situation en Ukraine. »

Lynn Elmhirst, Open Jaw