Les CDC suppriment complètement l’avertissement de risque pour les croisières

460

Après deux ans de pandémie, les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC) des États-Unis viennent d’abandonner leur avertissement contre les voyages en croisière.

L’annonce survient seulement deux semaines après que les CDC ont abaissé le niveau de risque de croisière du niveau 3 au niveau 2, indiquant un risque modéré.  Rappelons que pendant près de deux ans, le niveau de risque était au niveau 4, soit le plus élevé, et qu’alors les croisières n’étaient pas recommandées.

L’association internationale des bateaux de croisières (CLIA) a été ravie par cet annonce :

« La décision prise aujourd’hui par les CDC des États-Unis de supprimer complètement l’avis de santé aux voyageurs pour la croisière démontre qu’ils reconnaissent pour la première fois depuis mars 2020 l’efficacité des mesures de santé publique mises en place sur les navires de croisière. Ils commencent enfin à uniformiser les règles du jeu, entre les sites de croisière et les sites situés dans des conditions similaires sur terre», a déclaré l’association par voie de communiqué.

Certaines compagnies de croisières individuelles ont également déjà répondu à la nouvelle:

Le président de Holland America Line, Gus Antorcha, a déclaré mercredi : « La suppression de l’avis de santé lié aux voyages de croisière est un pas en avant important dans la reconnaissance du travail que nous avons fait pour protéger nos clients. Chez Holland America Line, nous continuons à exploiter des croisières avec passagers vaccinées et nous avons créé un environnement sécuritaire et sain pour nos clients, nos équipes et les communautés que nous servons, aidant à faire en sorte que la croisière soit parmi les formes les plus sûres de voyage. »

« Nous avons récemment prolongé notre promesse sans souci pour permettre l’annulation flexible des réservations de croisières effectuées d’ici le 31 mai et l’embarquement d’ici le 30 septembre de cette année. »

Tom McAlpin, PDG de Virgin Voyages, a également répondu à la mise à jour. « Nous sommes absolument ravis de voir que les CDC reconnaissent qu’il est temps de supprimer la page Web des Conseils de santé aux voyageurs. Bien que nous avons trouvé long leur processus, nous reconnaissons cette décision comme une démonstration de tout le travail acharné que cette industrie a accompli pour s’assurer d’offrir le moyen le plus sûr de voyager. »

Le programme volontaire des CDC qui évalue et classe les pratiques de santé des navires individuels, y compris les niveaux de vaccination, reste en vigueur. La plupart des grandes compagnies de croisières se sont volontairement inscrites pour participer au programme qui a remplacé l’ordre de navigation conditionnelle ayant expiré le 15 janvier dernier.

Lynn Elmhirst, OpenJaw