« Las Vegas n’est plus la destination bon marché qu’elle était »

638

« En ce moment, Las Vegas est hyper sollicitée par les voyageurs. La demande est très forte, et elle fait bondir les prix. On est ici dans un bel exemple de tarifs appliqués selon le concept de la tarification dynamique, celle qui fluctue tout le temps, qui réagit à tout.

« Tous les hôtels, restaurants, salles de spectacle et divertissements sont ouverts à 100 % de leur capacité. Il ne s’agit donc pas ici d’une demande normale des voyageurs dans une destination qui ne roule pas à sa pleine capacité. C’est bien une question de pression qu’exercent les voyageurs sur la demande.

« Las Vegas est encore une destination abordable si on la compare avec les autres grandes destinations urbaines du genre. Mais les prix ont augmenté partout, à cause de plein de raisons : la pandémie, l’inflation du coût de la vie, etc. À Las Vegas aussi.

« Des chambres d’hôtel à 39 $ ou 49 $, ce sera dans des périodes vraiment très creuses de l’année, en été par exemple quand il fait vraiment chaud dans le désert, que le voyageur pourra peut-être encore les trouver. Et encore faut-il qu’il n’y est aucun événement sportif majeur ou un gros congrès à l’affiche sur place, lesquels reviennent à grands pas à Las Vegas. Autrement, du moins pour l’instant, les 39 $ sont introuvables.

David Han

« Les hausses de prix se voient aussi sur les forfaits parce que les transporteurs aériens, notamment, ont aussi augmenté leurs prix. Tous les éléments sont réunis pour cette hausse de prix.

« Aussi, la pression est également énorme sur les spectacles. Les visiteurs se lancent dans les salles de spectacle! C’est une autre réalité qui a elle aussi un impact sur les prix.

« En d’autres mots, si vous ajouté 20 % de hausse de prix sur la chambre, 20 % de hausse de prix sur le vol, 20 % de hausse de prix sur les billets de spectacle et ainsi de suite, et bien on se retrouve devant une facture globale nettement plus élevée qu’avant la pandémie et ce, même si ces prix connaissaient déjà une hausse, lente mais régulière, avant la pandémie. »

Représentant sénior du compte de la Las Vegas Convention & Visitors Authority, David Han nous explique ici le portrait actuel de la ville aux milles péchés. Le « what happened in Las Vegas, stays in Las Vegas » est toujours de mise, mais il coûte plus cher.

Une soirée présentation pour une poignée d’intéressés

C’est hier soir 27 avril à l’hôtel Monville du centre-ville de Montréal qu’Open Jaw Québec a pris des nouvelles de Las Vegas, à l’occasion d’une soirée repas-présentation sur la destination.

L’invitation provenait de Las Vegas mais également d’Air Canada et Vacances Air Canada, les partenaires de cette soirée.

Les quelques personnes invitées s’appelaient conseillers en voyage, médias de l’industrie, Groupe Voyages Québec, CAA Québec et le regroupement Voyages En Direct.

Vacances Air Canada

À maintenant six semaines de la retraite, Guy Marchand – chef principal des ventes pour l’Est du Canada chez VAC – a mis son grain de sel dans la soirée, pour le grand bonheur des attablés.

Pour les agents

« Plusieurs excursions offertes à Las Vegas sont commissionnables à 5 %. C’est un plus pour les conseillers qui font la vente avant le départ du client. Et ce client peut bénéficier des tarifs en dollars canadiens » conseille Guy Marchand.

Guy Marchand

« En ce qui concerne le volet Air Canada, il est à notre avis très important que le conseiller incite son client à télécharger l’application AC. S’il y a un changement à ses vols, le client est avisé sur le champ, par cette application.

« C’est d’autant plus pratique parce qu’il peut arriver qu’un départ soit devancé. S’il y a une annulation de vol par exemple, le transporteur peut parfois réunir les passagers de deux vols sur un même avion, et il n’est pas totalement exclu que l’heure de départ soit devancée de quelques minutes. »

Air Canada

Jusqu’à grosso modo octobre 2022 :

Montréal à Las Vegas : 1 vol par jour

Toronto à Las Vegas : 2 vols par jour

Elizabeth Ohayon

« Nos vols affichent encore des disponibilités, mais nous assistons véritablement à une croissance de la demande. Les agents de voyage ne doivent plus envisager que les avions sont vides. Ils doivent aviser leurs clients que les réservations doivent se faire rapidement, dès qu’une date est inscrite à l’agenda du voyageur » avise Elizabeth Ohayon, Chef de service commerciale régionale Air Canada.

À venir à Las Vegas

-Le Super Bowl : 11 février 2024

-The LVCC Loop : un système de transport sous-terrain. Cet objectif est visé : éliminer le plus possible les déplacements sur la terre ferme.

Photos: Isabelle Chagnon

Article précédentOceania Cruises dévoile ses 350 itinéraires de sa Collection Voyage 2024
Prochain articleRetraites De Bien-être
Détentrice d’un baccalauréat en journalisme de l’Université Laval, Isabelle débute sa carrière de journaliste en voyage en 1995. Ses articles et reportages ont voyagé dans les magazines L’agent de voyages, Voyager et Tourisme Plus, Atmosphère d’Air Transat et le Journal Le Devoir, entre autres. Elle est co-autrice de quatre guides chez Rudel Médias (25 destinations soleil pour les vacances) et aux Éditions Ulysse (Voyager avec des enfants, Fabuleux Alaska/Yukon, Longs séjours à l’étranger). Depuis 2006 aussi, elle présente des conférences devant public.