Nouvelle-Zélande : réouverture complète des frontières le 31 juillet à 23h59

246

La Nouvelle-Zélande va entièrement rouvrir ses frontières le 1er août prochain, mettant ainsi un terme aux mesures anti-COVID-19 aux frontières parmi les plus strictes au monde.

L’annonce a été faite hier par la première ministre Jacinda Ardern, puis rapportée par l’Agence France-Presse.

Deux mois d’avance

À compter du 31 juillet 23 h 59, les frontières seront complètement ouvertes au monde, avec deux mois d’avance sur le calendrier initialement prévu. « La Nouvelle-Zélande est désormais totalement ouverte pour le business », a déclaré Madame Ardern.

L’agence rapporte que si l’archipel a enregistré l’un des taux de létalité lié au coronavirus parmi les plus bas des pays développés, des voix se sont élevées pour dénoncer des mesures manquant de souplesse et qui ont pesé sur la croissance économique.

Rappelons que pendant une large partie de la pandémie, toutes les personnes arrivant de l’étranger devaient effectuer une quarantaine de deux semaines dans des hôtels gérés par le gouvernement et surveillés par l’armée.

Le monde devait attendre à octobre

Jusqu’à présent, seuls les citoyens néo-zélandais et les ressortissants des pays ayant conclu des accords pour bénéficier d’une exemption de visas, pouvaient se rendre en Nouvelle-Zélande. Le reste du monde devait attendre à octobre.

Jacinda Ardern a déclaré mardi que la date d’ouverture totale des frontières, devancée de plus de deux mois, s’inscrit dans le cadre d’une série d’annonces destinées à relancer l’économie, notamment le secteur touristique.

« Ce sera une bonne nouvelle pour les familles, les entreprises et les migrants. Cela laisse également du temps aux compagnies aériennes et aux croisiéristes de se préparer à revenir en Nouvelle-Zélande pendant les périodes de pointe que sont le printemps et l’été. »