Vols d’Emirates vers la Russie en période de guerre: le PDG défend la décision de la compagnie

374

« Cela connecte les gens », a justifié le pdg Al Maktoum.

Emirates est l’une des rares compagnies aériennes à desservir encore la Russie après le retrait de grands transporteurs du pays et ce, dans le cadre de sanctions radicales contre la guerre en Ukraine.

Il est rapporté aujourd’hui par les médias dont ici que la décision du transporteur dérange, et qu’Al Maktoum a déclaré à la CNBC que les services d’Emirates vers la Russie servent à « relier les gens entre le pays et les Émirats arabes unis. Nous ne devrions pas vraiment confondre les gens et les décisions du gouvernement. »

Cette déclaration de justification est un moment opportun pour rappeler qu’en mars dernier, le président des Émirats, Tim Clark, avait également défendu les vols de la compagnie aérienne vers la Russie.

« Nous transportons des biens humanitaires dans nos soutes. Nous avons des ONG qui entrent et sortent de Russie. Donc tout ce que nous faisons, c’est être un catalyseur, un facilitateur, sans prendre de position politique à ce sujet pour le moment », a déclaré Tim Clark.