Louisiane: road trip le moins cher, pourquoi tant de festivals, vols & quoi de neuf

312

« Nous venons vous voir pour vous inviter chez nous, pour vous dire qu’on est prêts à vous recevoir. »

Une délégation de 12 représentants de villes et régions de la Louisiane nous rendait visite à Montréal il y a quelques semaines. Et c’est sur ces mots que la représentante au Canada de l’Office du tourisme de la Louisiane, Joanne Scalamogna, s’est adressée aux médias et conseillers invités, aux côtés d’Amanda Shaw, chanteuse, violoniste, ambassadrice de la Louisiane… et diplômée en tourisme.

Toutes et tous sont venus nous parler d’Air Canada et d’Air Transat, de nouveautés, grenouille, poule et cochon…

Les Louisianais à quatre pattes ou deux avec plumes ou grands yeux ont effectivement eu une certaine popularité durant les présentations des représentants.

La paroisse de l’Ascension a fait valoir son Festival de la grenouille (qui a coiffé son édition de cette année avec 50 bougies) et Avoyelles a souligné la tenue de son Festival du cochon de lait.

Quant à Lake Charles, la destination a retenu l’attention avec sa grande fête dite familiale intitulée Lake Charles Mardi Gras Chicken Run, qui, quand on regarde les images qui circulent sur Internet – des poules entourées par la foule et projetées dans les airs pour ensuite les attraper – nous laisse perplexes, et a probablement le mérite, vu d’ici, de nous inviter, tout de même, à nous questionner sur le sens de ce type d’événement.

On décrit cette activité ainsi : « au Chicken Run, une poule est lancée et l’enfant qui la récupère reçoit une récompense de 5 $ ». Source : www.theepochtimes.com

Parmi les autres représentants et leurs atouts, Lafayette a fait valoir sa Gumbo Trail, River Parishes a mis l’accent sur ses initiatives pour entretenir la mémoire de ceux qui ont subi l’esclavagisme, Natchitoches a fait valoir son Christmas Festival et Shreveport ses 7 casinos et son zip-line.

Plusieurs ont souligné un atout particulier de la Louisiane qui lui donne un charme fou : la langue française. Mais les sonorités signées Molière ont toutefois été silencieuses…

Tendances

Au chapitre des tendances actuelles, ce phénomène est observé depuis l’après-pandémie : « aujourd’hui, les touristes vont davantage hors des sentiers battus. Ils s’éparpillent plus qu’avant. Une des conséquences de cette tendance, c’est la foule, qui est devenue moins étouffante qu’avant, dans des villes phares comme Nouvelle-Orléans. Ce phénomène, on le voit comme une bonne nouvelle pour la reprise » nous a confiés Jennifer Berthelot, directrice des communications pour le Louisiana Office of Tourism, basé à Bâton Rouge.

Jennifer Berthelot

« Nous avons aussi développé de nombreux produits Fly & Drive. Ils sont en hausse de popularité en Louisiane » a ajouté Madame Berthelot.

41 millions de visiteurs en 2021 : tous les espoirs sont donc permis pour 2022

Pendant que cette délégation nous distribuait des nouvelles en personne, les médias de la Louisiane titraient quelques informations sur la reprise du tourisme dans l’État.

On y rapportait que le lieutenant-gouverneur Billy Nungesser a présenté un exposé sur l’état du tourisme, qui raconte que plus de 41 millions de visiteurs, quand même !, sont venus en Louisiane en 2021, « ce qui signifie une reprise plus rapide que prévu après deux années difficiles de visites interrompues en raison de la pandémie.

« Après cinq années consécutives de chiffres record du tourisme qui avaient atteint plus de 53 millions en 2019, et après l’arrêt du tourisme au lendemain du Mardi Gras de 2020, nous voyons maintenant les hôtels, restaurants, événements et festivals à travers l’État reprendre vie », a-t-il déclaré.

« L’avenir du voyage est une opportunité. C’est l’occasion de reconstruire notre industrie hôtelière et d’accueillir des personnes du monde entier pour profiter de notre riche patrimoine culturel, de notre cuisine unique et inoubliable et de notre musique », a ajouté M. Nungesser.

Le slogan de la Louisiane

« Le tourisme est le 4ème employeur de la Louisiane avec plus de 250 000 personnes qui font ressortir le meilleur de l’hospitalité dans notre État. Comme je le dis toujours, quand vous êtes ici, nous vous traitons comme une famille. »

Quand l’appétit d’Internet va, tout va !

Au cours de son allocution, le lieutenant-gouverneur Nungesser a également détaillé l’augmentation du trafic Internet sur le site Web LouisianaTravel.com, qui a reçu 9,7 millions de visites en 2021, soit une augmentation de 162 % par rapport à 2020. « Le site Web est sur la bonne voie en 2022 pour dépasser 9,7 millions de visites, ce qui démontre que l’intérêt des voyages en Louisiane est à la hausse. »

Le Mardi Gras édition 2022 : un test concluant

« Le Mardi Gras de cette année a été un énorme succès dans tout l’État, et nous avons déjà vu des foules record lors de festivals de printemps tels que le Festival de la Fraise à Ponchatoula, le Festival Scott Boudin, le Festival du Quartier Français, le Festival International à Lafayette et les Festivals de Jazz et du Patrimoine à La Nouvelle Orléans » a annoncé M. Nungesser.

Bug appétit !

L’insectarium de l’Audubon Nature Institute de la Nouvelle-Orléans sera rénové et une foule de nouveautés verront le jour. En résumé :

-à l’intérieur, un mur numérique géant accueillera les visiteurs

Image: Audubon Nature Institute

-des dizaines de milliers de lucioles s’illumineront partout où les visiteurs marcheront

-les entomologistes vont continuer d’interagir avec les visiteurs mais avec des caméras qui projetteront des images sur de grands écrans

-l’architecture sera d’un visuel moderne

-l’espace d’exposition passera de 13 000 pieds à 17 000 pieds carrés

-à l’inverse, l’espace d’exposition des papillons sera réduit, pour cette raison : « vous pouvez perdre les papillons en hauteur, déclarait M. Burkes, le directeur. Alors leur environnement sera réduit, afin que les papillons soient plus proches des visiteurs, et ainsi plus visibles »

– ajout de Bug Bayou : monde des insectes et araignées, dont beaucoup jamais vus des visiteurs auparavant. Cet environnement d’immersion explorera le réseau complexe de la vie qui existe dans les marais de la Louisiane

-le resto Bug Appétit demeure. Au menu : des insectes !

Petit album d’un événement dynamique!

Voici quelques photos additionnelles de ce rendez-vous de l’industrie qui s’est déroulé à la Brasserie 701 dans le Vieux-Montréal:

Photos : Isabelle Chagnon