Thaïlande : abolition du «Thailand Pass» et de l’assurance maladie obligatoire dès le 1er juillet

431
Plage de Thaïlande. Photo: Humphrey Muleba / Unsplash

Les visiteurs internationaux n’auront plus besoin du «Thailand Pass» ainsi que d’une assurance maladie obligatoire d’une valeur de 10 000 $ USD pour se rendre en Thaïlande dès le 1er juillet, a indiqué vendredi le Centre thaïlandais d’administration de la COVID-19 (CCSA).

À partir de cette date, les visiteurs internationaux seront seulement tenus de présenter une preuve de vaccination contre la COVID ou encore la preuve d’un résultat négatif au test «professionnel» RT-PCR ou ATK COVID-19 effectué dans les 72 heures avant leur voyage en Thaïlande.

L’Autorité du tourisme de Thaïlande (TAT) précise que les voyageurs internationaux peuvent subir des contrôles au hasard à leur arrivée dans les aéroports internationaux ainsi que dans les points de contrôle des frontières terrestres du pays.

Les voyageurs qui ne sont pas complètement vaccinés et qui ne sont pas en mesure de présenter la preuve d’un test négatif avant leur arrivée devront subir un test ATK professionnel au point d’entrée.

«Le ‘Land of Smiles’ est impatient et ravi d’accueillir les voyageurs pour qu’ils puissent découvrir toutes les destinations préférées de la Thaïlande aussi facilement qu’auparavant», a déclaré Santi Sawangcharoen, directeur du bureau de TAT à New York et directeur par intérim du bureau de TAT à Toronto.

Bangkok, ainsi que 76 autres provinces thaïlandaises, ont été placées dans la catégorie «zones vertes» par le CCSA, ce qui permet aux entreprises de reprendre leurs activités et d’en entreprendre de nouvelles dans tout le pays.

Pour plus d’informations sur les exigences d’entrée en Thaïlande, veuillez visiter le site Web de l’Autorité du tourisme de Thaïlande.