Air France a pris possession de son dixième Airbus A220-300

198
Air France A220, Auvers-sur-Oise

Air France a reçu, le 4 juillet dernier, son 10e Airbus A220-300, dernier fleuron de sa flotte moyen-courrier. L’appareil a effectué son premier vol commercial le 5 juillet 2022, en s’envolant vers Venise (vol AF1126).

Ces appareils, décrits comme étant plus économiques et écologiques, représenteront 70 % de la flotte d’Air France d’ici 2030 – contre 7 % actuellement.

Immatriculé F-HZUJ, l’avion est sorti des chaînes d’assemblage d’Airbus à Mirabel et a rejoint Paris-Charles de Gaulle, d’où il assurera les vols court- et moyen-courrier de la compagnie. Il arbore à l’avant du fuselage son nom de baptême, « Auvers-sur-Oise », en référence à cette commune située au nord de Paris. Auvers-sur-Oise est ainsi la 96ème ville à être mise à l’honneur sur les appareils de la compagnie.

Monocouloir le plus innovant et le plus performant de sa catégorie, l’Airbus A220-300 offre une réduction du coût au siège de 10 % par rapport aux Airbus A318 et A319 et consomme 20 % de carburant en moins que les appareils qu’il remplace. Ses émissions de CO2 sont également réduites de 20 %.

D’ici fin 2025, 60 aéronefs de ce type remplaceront progressivement une partie des appareils moyen-courrier d’Air France. Avec 15 livraisons attendues chaque année, il s’agit de l’entrée en flotte la plus rapide de l’histoire d’Air France.

Destinations estivales desservies

Au départ du hub d’Air France à Paris-Charles de Gaulle, l’Airbus A220-300 d’Air France s’envole vers Berlin, Hambourg et Munich (Allemagne), Milan-Linate, Milan-Malpensa, Bologne, Rome, Naples et Venise (Italie), Barcelone, Valence et Madrid (Espagne), Lisbonne (Portugal), Copenhague (Danemark), Athènes (Grèce), Helsinki (Finlande), Vienne (Autriche), Varsovie (Pologne) et Stockholm (Suède).