Les CDC abandonnent leur programme COVID-19 pour les navires de croisière

564
Norwegian Pearl (Photo: NCL, Twitter)

Revirement majeur pour l’industrie de la croisière : les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) des États-Unis ont annoncé le 18 juillet que leur « programme d’atténuation de la transmission du COVID par navire de croisière » n’était plus en vigueur.

L’annulation du programme COVID-19 pour les navires de croisière signifie qu’il n’y aura plus de normes ou d’exigences en matière de tests avant la croisière, de vaccination ou de port du masque à bord.

L’annulation du programme entre en vigueur immédiatement.

Les CDC ne publieront plus non plus les numéros de « cas codés par couleur » sur les navires de croisière.

« Les CDC ont déterminé que l’industrie des croisières a accès aux outils nécessaires (par exemple à des recommandations, des conseils spécifiques aux croisières, des vaccins, des instruments de test, des modalités de traitement et des interventions non pharmaceutiques) pour prévenir et atténuer la COVID-19 à bord.

« Par conséquent, le programme COVID-19 des CDC pour les navires de croisière n’est plus en vigueur à ce jour. »

Les CDC précisent toutefois qu’ils continueront à publier des directives spécifiques aux croisières.

« Bien que la croisière présente un certain risque de transmission de la COVID-19, les voyageurs peuvent faire eux-mêmes leur propre évaluation des risques lorsqu’ils choisissent de faire une croisière, un peu comme ils le font dans d’autres contextes, poursuit l’agence de la Santé publique et des Services sociaux des États-Unis.

« Les CDC continuent de recommander aux croisiéristes de demeurer à jour en matière de santé publique, c’est-à-dire de respecter les exigences vaccinales en vigueur et de se faire tester pour la COVID-19 avant et après leur voyage, et après toute exposition connue à une personne atteinte de COVID-19. »