Virgin Voyages élimine l’exigence d’un test avant l’embarquement

238
Virgin Voyages

Virgin Voyages a immédiatement réagi à la décision des Centers for Disease Control and Prevention (CDC) des États-Unis d’abandonner leur programme COVID-19 pour les navires de croisière et a indiqué qu’elle supprimait l’exigence d’un test négatif à la COVID avant l’embarquement.

La compagnie emboîte ainsi le pas à d’autres telles que Azamara Cruises et NCL qui ont décidé de ne plus exiger de test avant la croisière, sauf là où la règlementation locale l’exige.

Selon un communiqué de presse relayé ce matin par Cruise Industry News, c’est à compter du 24 juillet que les passagers qui embarquent dans des navires au départ de ports de l’Union européenne n’auront plus à se soumettre à des tests avant la croisière, et du 27 juillet que les croisiéristes en provenance des États-Unis n’auront plus à le faire.

La compagnie précise que les exigences en matière de vaccination demeureront en place pour le Scarlet Lady, opérant à partir des États-Unis, et le Valiant Lady, opérant à partir de l’UE.

Virgin Voyages précise également qu’elle évalue actuellement cette politique et annoncera d’autres mises à jour dans un avenir proche, ajoutant que «le bien-être des passagers et de l’équipage demeure au centre de ses préoccupations».