The Line : le projet en bref et exposition à l’affiche à Djeddah

397

Hier 1er août, le comité directeur du projet et région de Neom, en Arabie Saoudite, a inauguré une exposition visant à partager avec le public les concepts sans commune mesure qui définissent le projet de The Line et dont les photos numériques viennent d’être dévoilées.

L’exposition est présentée pour une durée indéterminée au Superdome de la ville de Djeddah, qui donne sur la Mer Rouge.

Cette exposition comprend des dessins et esquisses détaillés, des descriptifs et les plans des concepts architecturaux de cette ville dite du futur.

Le premier objectif est de permettre aux visiteurs de mieux comprendre l’ampleur, la mission et la complexité du projet. Le second objectif est de partager des informations détaillées du projet de façon à mieux faire valoir l’ambition de la vision de ce nouvel environnement urbain.

L’exposition propose près de 50 visites guidées par jour, en arabe et en anglais.

Pour d’autres infos, c’est par ici.

La ville-du-futur de The Line en bref

-« une révolution de l’humanité » soutient Mohammed ben Salmane, le prince héritier d’Arabie saoudite et l’homme derrière le projet

-une ville linéaire de 170 km de long créée de toute pièce dans le désert, au nord-ouest de l’Arabie Saoudite, à proximité de la Jordanie, de l’Égypte et d’Israël, et conçue par des architectes

-une ville sans voiture et aménagée en 3 dimensions, qui exploitera l’aménagement vertical jusqu’à 500 mètres de hauteur (par 200 mètres de large)

-tous les besoins des habitants seront comblés en 5 minutes de marche maximum

selon la BBC, qui aurait eu accès à certains dossiers confidentiels du projet, The Line « existera entièrement en dehors des limites du système judiciaire saoudien actuel »

-ce sera une ville créée dans une « boîte » de verre (les murs-façades extérieurs seront de verre). L’idée derrière l’idée : assurer une intégration parfaite dans la nature et donner presque l’illusion d’un mirage

-une ville habitée : on lui prédit 1,5 million d’habitants à l’horizon 2030, et 9 millions d’ici 2045

-la ville sera aménagée en sections, et chaque section sera une communauté à part entière

-selon les images rendues publiques, un port et un terminal de croisière sont dans les plans aux abords de cette ville

-l’aspect durable est largement mis en évidence par les concepteurs : accès direct à la nature, vue panoramique directe, potager aménagé à la verticale, autosuffisance. On souligne que le site sera totalement alimenté par des énergies renouvelables et présentera « un microclimat tempéré toute l’année avec une ventilation naturelle »

-selon le comité, la société en charge de la gestion et du développement de la mégalopole Neom – dont The Line fait partie – sera introduite à la Bourse de Ryad en 2024, de façon à attirer les investisseurs locaux et internationaux

-la facture : 319 milliards de dollars pour la première phase, prévue pour 2030.

Images : www.neom.com