L’industrie touristique en Jamaïque s’est presque entièrement remise de la pandémie

166

« L’industrie du tourisme en Jamaïque s’est presque entièrement remise de l’impact de la pandémie de COVID-19, qui avait menacé la survie même de l’industrie », a révélé le ministre du Tourisme de la Jamaïque, Edmund Bartlett, au cours d’une conférence tenue en compagnie de membres d’une délégation spéciale de la République de Namibie le 5 août dernier.

« La bonne nouvelle est que la Jamaïque a maintenant récupéré à 90 % de la pandémie de COVID-19 dans le secteur du tourisme », a-t-il dit.

« Notre reprise en termes d’arrivées cette année devrait être bien supérieure à 3 millions, et nous prévoyons également que nos bénéfices seront d’environ 100 millions de dollars, inférieurs à nos meilleurs bénéfices en 2019 de 3,7 milliards de dollars. »

Le ministre a également souligné que les principaux marchés sources de la Jamaïque reviennent également en force.

Il précise que le Royaume-Uni est le seul marché où « nous sommes en avance par rapport aux chiffres de 2019 », notant que par rapport aux chiffres d’avant la pandémie « nous sommes en avance de 6 % sur le marché britannique ».

Bartlett a ajouté que « les touristes des États-Unis sont revenus très fortement, et bien que le Canada accuse un léger retard, des progrès sont en cours ».