Norwegian Cruise Line Holdings abandonne l’exigence de vaccination à bord

480
Vue du Norwegian Prima (Photo: NCL / Twitter)

Une première dans l’industrie, les exigences de vaccination ont été abandonnées à bord des navires des marques Norwegian Cruise Line, Regent et Oceania.

À compter du 3 septembre, les passagers de Norwegian Cruise Line Holdings (NCLH) n’auront plus besoin d’être vaccinés pour naviguer à bord de l’une des trois compagnies de croisière de la société : Norwegian Cruise Line (NCL), Regent Seven Seas Cruises (Regent) et Oceania Cruises.

Bien que d’autres grandes compagnies de croisière aient fait part de leur intention d’assouplir leurs exigences sanitaires, à la suite de l’abandon du programme de croisière «volontaire» par l’agence de santé publique américaine (CDC), NCLH est la première compagnie à supprimer tous les protocoles avant le départ pour les croisiéristes vaccinés et à autoriser un nombre illimité d’invités non vaccinés à bord.

En effectuant cette annonce le 8 août, NCLH a déclaré que cette décision «alignerait davantage la société sur l’industrie mondiale du voyage, des loisirs et de l’hôtellerie».

Ainsi, selon les nouveaux protocoles de NCLH :

-les passagers vaccinés de 12 ans et plus n’auront plus à suivre de protocoles liés au COVID-19 avant la croisière, y compris les tests, bien qu’ils doivent répondre à la définition globalement acceptée de «entièrement vaccinés» en fonction de la destination vers laquelle ils voyagent et doivent fournir une preuve de vaccination;

-les passagers non vaccinés peuvent embarquer avec un test COVID-19 négatif effectué dans les 72 heures avant le départ, sous réserve de la règlementation locale;

-NCLH n’a pas imposé de limite quant au nombre ou au pourcentage d’invités non vaccinés pouvant voyager à bord;

-la société n’a pas indiqué que les clients non vaccinés devront demander une exemption;

-les invités âgés de 11 ans et moins ne seront pas soumis à des exigences de vaccination ou à des protocoles de test de quelque nature que ce soit.

La société note que les exigences peuvent différer pour les clients voyageant sur des itinéraires au départ ou à destination de pays avec des réglementations locales spécifiques.

Cela inclut des destinations de croisière comme la Grèce, les Bermudes et le Canada, où les croisiéristes non vaccinés ne sont pas autorisés.