Le prix des voyages explose, mais ne freine pas les voyageurs, dit la propriétaire Valérie Desgagné

413
Valérie Desgagné, de Voyage Vasco Ste-Catherine (Photo: Pierre-Paul Poulin, Le Journal de Montréal)

Si l’inflation s’est un peu essoufflée en juillet, ce n’est pas le cas de tous les secteurs, notamment celui de l’industrie du voyage.

En juillet, le prix des billets d’avion a fait un bond de 25,5 % sur un an, selon Statistique Canada.

Les Canadiens ont aussi payé 24,8 % de plus qu’il y a un an pour les voyages organisés, a constaté Le Journal de Montréal, qui a sondé l’opinion de la propriétaire de l’agence de voyage Voyage Vasco Ste-Catherine, Valérie Desgagné, à ce sujet.

Pour elle, il ne s’agit pas vraiment d’une surprise si les prix montent.

 «Les gens s’y attendent, ils ne sont pas surpris quand on leur donne les nouveaux prix, ils veulent tous voyager quand même», a indiqué la propriétaire en entrevue avec Le Journal.

Selon Statistique Canada, le prix de l’hébergement des voyageurs a grimpé de 47,7 % sur un an et le prix au restaurant a bondi de 7,3 %.

C’est donc une facture beaucoup plus salée qu’ont dû acquitter les voyageurs en juillet.

«Pour un simple voyage dans le Sud, ça peut aller de 200 $ à 400 $ de plus qu’il y a un an», a ajouté la professionnelle du voyage.

Selon Le Journal, la firme Hooper calculait récemment qu’il faut payer en moyenne 564 $ pour voler vers une destination canadienne, soit 5 % de plus qu’en 2019.

Pour se rendre hors des frontières canadiennes, il faut allonger 900 $ en moyenne, ce qui est 8 % plus cher qu’avant la pandémie.

Selon la même source, une nuit à l’hôtel vaut en moyenne 5 % à 10 % de plus qu’en 2019.