Le Japon pourrait bientôt assouplir ses restrictions COVID-19

680
Les merveilles du Japon

Le Japon pourrait bientôt lever l’obligation d’un test COVID-19 avant le départ pour les voyageurs vaccinés et augmenter la limite maximale de voyageurs autorisés à entrer au pays, ont rapporté divers médias nationaux japonais.

L’information n’a toutefois pas encore été confirmée par le gouvernement japonais.

Le Japon est l’un des pays les plus sévères au monde en matière de COVID-19, obligeant les voyageurs à présenter un test négatif au coronavirus réalisé dans les 72 heures qui précèdent leur départ.

Selon Reuters, le gouvernement japonais pourrait bientôt renoncer aux tests pour les passagers vaccinés, « le changement prenant effet dans quelques semaines », a rapporté Nikkei lundi soir.

Le plafond quotidien de voyageurs autorisés à entrer pourrait aussi être augmenté, pour passer de 20 000 à 50 000 dès le mois prochain, a déclaré mardi Fuji News Network.

Le secrétaire en chef du Cabinet, Hirokazu Matsuno, a refusé de commenter pour le moment tout assouplissement des frontières, affirmant que cela « dépendrait des conditions de COVID au Japon et à l’étranger ».

« En plus de prendre toutes les mesures pour prévenir la contagion, nous allons également promouvoir l’activité économique – et avec des mesures de contrôle aux frontières, nous les assouplirons par étapes tout en maintenant ces deux choses en équilibre », a déclaré Matsuno aux journalistes.

Le ministère japonais des Affaires étrangères a déclaré qu’il était au courant des informations relayées par les médias, mais a envoyé la demande de commentaires au ministère de la Santé, qui, à son tour, n’a pas voulu se prononcer sur le sujet.