Les perturbations dans les aéroports seront probablement terminées d’ici la fin de l’année, dit le CFO d’Air Canada

320
Aéroport international Pearson de Toronto (Crédit photo: CBC News)

Les annulations de vols et les bagages perdus devraient bientôt être choses du passé, selon le chef des affaires financières d’Air Canada, Amos Kazzaz.

Ce dernier a déclaré à The Globe and Mail que « le flot de vols retardés et annulés et de bagages perdus qui a entaché la reprise du transport aérien continuera de diminuer pendant le reste de l’année à mesure que les programmes d’embauche et de formation se préparent ».

Selon The Globe and Mail, M. Kazzaz a ajouté que les perturbations de l’aéroport s’améliorent et qu’il est peu probable qu’elles se prolongent au cours de la nouvelle année.

Il a souligné que le nombre de retards, d’annulations de vols et de plaintes avait diminué au cours de la dernière semaine du mois d’août.

« Fondamentalement, nous constatons que cela se poursuivra au cours du second semestre de cette année, a déclaré M. Kazzaz lors d’une conférence d’investisseurs mardi. Au fil du temps, nous ne nous attendons certainement pas à voir ce genre de perturbation en 2023. Je pense que la situation continuera de s’améliorer. »

Le chaos qui s’est emparé de l’aéroport Pearson de Toronto et d’autres grandes plaques tournantes canadiennes à la fin du printemps et à l’été est survenu alors qu’Air Canada et d’autres compagnies aériennes ont rétabli leurs horaires à environ 80 % de leurs niveaux prépandémiques.

Cela a entraîné un désordre puisque les niveaux de dotation en personnel des compagnies aériennes et des entreprises et des ministères qui opèrent dans les aéroports ne correspondaient pas aux volumes de passagers.

Air Canada, WestJet et d’autres lignes aériennes ont annulé environ 10 % de leurs vols pour gérer les perturbations. Pendant ce temps, leurs clients étaient confrontés à des longues files d’attente et à de l’incertitude quant aux horaires de vols.

De nombreuses plaintes ont été déposées auprès de l’Office des transports du Canada à la suite de vols annulés ou retardés.