Demandes de passeport et délais : les ministres Gould et Alghabra font le point

306
Passeport canadien à YYZ

Au cours d’une réunion des membres du Groupe d’intervention sur les services aux Canadiens le 29 août dernier, la ministre responsable du dossier des passeports, Karina Gould, a fait le point sur les mesures prises pour améliorer le traitement des demandes de passeport.

Sans annoncer de nouvelles mesures, la ministre a rappelé celles qui avaient été mises en place au cours des derniers mois, soit :

  • une augmentation « considérable » de l’effectif de Service Canada. « Plus de 2 000 employés offrent maintenant des services de passeport pour faire face à la forte augmentation de la demande »;
  • l’élargissement du renouvellement simplifié des passeports pour inclure les adultes qui se sont vu délivrer un passeport au cours des 15 dernières années;
  • la mise en place d’un nouveau système de triage dans les régions métropolitaines afin de gérer les files d’attente et de faire en sorte que les Canadiens dont le voyage est imminent reçoivent leur passeport à temps;
  • l’élargissement du service de cueillette de passeports qui est maintenant offert dans presque tous les bureaux des passeports et dans quatre Centres Service Canada. « Ce service sera offert dans neuf autres Centres Service Canada dans les semaines à venir »; et
  • l’élargissement des services de passeport à 24 sites de services mobiles réguliers en Ontario, au Québec et au Canada atlantique. « D’autres sites seront annoncés dans les semaines à venir pour aider à répondre aux besoins des communautés rurales et éloignées », a-t-elle indiqué par voie de communiqué, ajoutant que :

« En raison de l’augmentation dans les demandes de passeport et les délais de traitement, nous sommes conscients que plusieurs Canadiens ont vécu des moments difficiles et stressants. Nous ne sommes pas encore tirés d’affaire en ce qui concerne la prestation des services de passeport, mais une tendance positive se fait sentir. Nous continuerons de mettre en place toutes les options possibles pour aider les Canadiens à recevoir leur passeport en temps opportun et, grâce au personnel supplémentaire, le traitement des demandes a augmenté et nous faisons de réels progrès dans la réduction de l’arriéré. »

Le ministre des Transports du Canada, Omar Alghabra, a souligné quant à lui les « mesures importantes » que le gouvernement du Canada prend en collaboration avec ses partenaires de l’industrie pour réduire les temps d’attente des voyageurs et la congestion dans les grands aéroports du Canada, notamment :

  • en embauchant 1 800 nouveaux agents de contrôle de l’Administration canadienne de la sûreté du transport aérien (ACSTA) dans les aéroports depuis avril;
  • en participant à plus de 20 réunions avec de hauts dirigeants des aéroports et transporteurs aériens de toutes tailles, et ce, d’un bout à l’autre du pays, pour veiller à ce que la poursuite de la collaboration et les mesures continues puissent contribuer à réduire les retards pour les voyageurs;
  • en tenant des rencontres hebdomadaires, menées par Transports Canada, avec les compagnies aériennes, les aéroports, l’ACSTA, NAV CANADA, l’ASFC et l’ASPC afin de trouver et de surmonter les obstacles; plus de 20 rencontres ont eu lieu jusqu’à présent;
  • en ajoutant jusqu’à présent 12 nouvelles portes électroniques, 4 portes électroniques dédiées au NEXUS et 30 nouvelles bornes d’inspection primaire (BIP) à l’aéroport international Toronto Pearson pour faciliter l’entrée et accélérer le traitement des voyageurs;
  • en améliorant les temps d’attente pour le contrôle de sécurité avant l’embarquement à l’échelle du pays. « Du 18 au 21 août, la plupart des passagers, soit 85 %, ont été contrôlés dans un délai de 15 minutes. Il s’agit d’une amélioration par rapport à 79 % pour la première semaine de juillet »; et
  • en améliorant le nombre d’aéronefs maintenus en attente sur l’aire de trafic de l’aéroport international Toronto Pearson. « Au cours d’une semaine seulement en mai, plus de 370 avions ont été maintenus en attente, mais à la troisième semaine d’août, ce nombre était tombé à seulement 47 aéronefs », a-t-il souligné.

« Les délais dans les aéroports sont inacceptables. Notre gouvernement est conscient et c’est pourquoi, depuis le début, nous travaillons avec nos partenaires de l’industrie afin de régler la situation, a-t-il dit. Nous avons vu des progrès dans les aéroports du pays mais nous savons qu’il reste du travail à faire. Nous continuerons d’ajouter des ressources pour réduire les temps d’attente et de rendre les déplacements aériens plus efficaces, tout en assurant la sécurité et la sûreté des voyageurs. »

Le Groupe d’intervention sur les services aux Canadiens a été créé le 25 juin 2022, pour améliorer les services gouvernementaux en mettant l’accent sur la réduction des délais de traitement des demandes de passeport, des services d’immigration et dans les aéroports canadiens.

Depuis, les membres se sont rencontrés à plusieurs reprises afin de préciser les secteurs d’intervention prioritaires et de présenter des solutions à court et à long terme pour « mieux servir les Canadiens ».

On peut consulter le rapport complet sur le site du gouvernement du Canada.