L’ATOQ abolit le poste de Nathalie Guay

188
Nathalie Guay, directrice générale de l’ATOQ

Alors qu’en 2020, l’Association des Tours opérateurs du Québec (ATOQ) cherchait la perle rare pour pourvoir le poste de directeur général, deux ans plus tard, on apprend que l’association se voit dans l’obligation d’abolir le poste, par manque d’effectifs et de fonds.

« Le poste de DG étant la seule position permanente, par manque d’effectifs et de moyens financiers, l’ATOQ se doit donc de remercier sa directrice générale, Nathalie Guay, le 30 septembre prochain », est-il écrit dans un communiqué qui a été envoyé hier.

« Durant la pandémie, l’association a mis en place plusieurs conférences, webinaires, études de marché et infolettres afin de supporter, favoriser l’apprentissage, représenter et promouvoir.

L’ATOQ exerçait un certain pouvoir à plusieurs occasions auprès des divers paliers gouvernementaux afin de faire avancer les dossiers et débloquer des fonds pour venir en aide à ses membres.

La présidente, Joane Tétreault, souhaite souligner le travail exceptionnel réalisé par Nathalie au cours des 20 derniers mois de gestion de crise, son dévouement, son leadership et sa détermination font d’elle une vraie passionnée de l’industrie du tourisme.

L’ATOQ continue d’occuper un siège au comité consultatif de l’Office de la protection du consommateur (OPC) en regard à l’application de la loi et des règlements sur les agents de voyages, ainsi qu’à la gestion du Fonds d’indemnisation des clients des agences de voyages (FICAV).

Ironiquement, c’est au moment où les tour-opérateurs ont le plus besoin de ces associations qu’elles sont le plus mises à l’épreuve – des changements sont donc nécessaires pour le futur afin de continuer à prospérer vers un avenir meilleur. »