Ponant : 6 questions à Erica Barbour, nouvelle resp. Développement commercial pour le Québec

328
Erica Barbour

Gravir les échelons au sein de la même compagnie. Tout le monde sait qu’une employée dont le parcours professionnel se résume ainsi devient une mine d’or pour l’employeur!

C’est ce qui caractérise le chemin emprunté d’Erica Barbour, la nouvelle responsable du Développement commercial pour le Québec, pour la compagnie de croisière Ponant.

À l’annonce récente de sa nomination, Open Jaw Québec s’est empressé d’en savoir plus et de faire sa connaissance. Nous lui avons posé 6 questions. Voici ses réponses.

Open Jaw Québec : Quel est votre parcours professionnel antérieur en quelques mots/quelques dates? 

Erica Barbour : J’ai quitté Montréal pour aller travailler à bord des navires Ponant en 2014. À l’époque, la flotte était uniquement composée de quatre navires : Le Ponant, Le Boreal, L’Austral et Le Soleal. Depuis, la flotte a triplé!

J’ai travaillé à bord du Soleal et du Boreal jusqu’en 2015. J’ai eu la chance de découvrir la vie à bord des croisières Ponant, d’être en contact avec nos passagers quotidiennement et, bien sûr, de découvrir une partie des destinations spectaculaires que nous proposons.

Fin 2015, j’ai déménagé en France pour commencer des études en tourisme, qui ont duré trois ans. Dans la foulée, en 2018, j’ai intégré la compagnie Ponant, à son siège social, à Marseille. J’ai travaillé au sein de la Direction Relation Client pendant trois années en qualité de Conseillère Voyage.

Après trois belles années, et le début de la pandémie, j’ai décidé de faire une pause professionnelle pour me consacrer à temps plein à mon enfant et passer du temps avec lui.

Par la suite, j’ai réintégré la compagnie Ponant, rejoignant l’équipe commerciale d’Amérique du Nord en tant que Responsable du Développement Commercial pour le Québec, le 11 juillet dernier.

Aujourd’hui, je suis basée à Montréal, rattachée au bureau de New York. Notre bureau PONANT USA est en charge de la totalité du territoire canadien, incluant le Québec, mais aussi des États-Unis ainsi que de l’Amérique Centrale et l’Amérique du Sud.

OJQ : Quelles sont vos priorités, vos défis et quels sont vos objectifs dans le cadre de ce nouveau poste chez Ponant? 

EB : Après avoir travaillé sur le terrain pendant les dernières semaines avec l’équipe commerciale américaine, je me suis récemment installée à Montréal.

Ma priorité aujourd’hui est d’aller à la rencontre de nos partenaires québécois, d’échanger avec eux. J’aborde ces rencontres avec beaucoup d’humilité; nos partenaires actuels ont un historique avec la compagnie Ponant, et certains connaissent très bien le produit!

C’est important pour moi de comprendre leurs modèles d’affaires et champs d’expertise, ainsi que leurs besoins pour développer leurs affaires avec Ponant.

Dans une communication récente, j’ai expliqué à nos partenaires du Québec que nous travaillions sur des solutions pour mieux les servir; l’objectif est qu’ils puissent communiquer et réserver avec Ponant efficacement.

Le Québec est un marché avec énormément de potentiel. Avant la pandémie, il s’agissait d’un marché qui croissait de manière constante avec Ponant. Aujourd’hui, mon défi, je le vois plus comme une opportunité. Le Québec n’a pas eu de responsable du Développement commercial depuis un moment, et il y a beaucoup de nouveautés à présenter!

La compagnie s’est beaucoup développée depuis les dernières années, avec de très beaux accomplissements, dont l’expansion significative de la flotte : l’arrivée des Ponant Explorers de 2018 à 2020, de notre navire de haute exploration polaire, Le Commandant Charcot, ainsi que la restauration du voilier emblématique de la compagnie, Le Ponant… et ce n’est pas terminé!

Nous continuons à innover avec des futurs projets. C’est l’occasion de réintroduire Ponant au Québec.

L’objectif mutuel avec les professionnels de l’industrie est évidemment de développer les affaires et de grandir ensemble, mais je souhaite avant tout les inspirer et les accompagner afin qu’ils soient à l’aise avec le produit, qu’ils deviennent des ambassadeurs Ponant.

OJQ : Comment allez-vous stimuler la connexion entre la compagnie Ponant et les acteurs de notre industrie? (agences, tours opérateurs, etc.) 

EB : Communication, disponibilité et formation régulières. Nous comptons organiser des évènements, et bien sûr participer aux événements phares de l’industrie. Je publierai activement sur les réseaux sociaux, via LinkedIn, pour commencer (www.linkedin.com/in/ericabarbour), et j’ai un projet d’infolettre à venir… à suivre!

OJQ : Qu’est-ce qui vous apparait le plus important à faire en tant que nouvelle responsable du Développement commercial? 

EB : Le plus important pour moi est de fournir un accompagnement sur mesure et d’être disponible.

OJQ : Quels sont les 5 mots qui vous caractérisent le plus dans l’exercice de vos fonctions professionnelles? 

EB : Déterminée, passionnée, créative, Ambassadrice PONANT, inspirante.

OJQ : Qu’est-ce que les conseillers en voyage doivent savoir aujourd’hui dans les ventes des produits Ponant ?

EB : Il ne faut surtout pas hésiter à le proposer, car quand on l’a proposé, généralement, le client y revient. Un client sur deux refait une croisière à bord de nos navires!

C’est un produit de niche avec du choix : des croisières tropicales, d’exploration, culturelles, d’expédition. Nous proposons plus de 400 départs, plus de 450 destinations, le tout sur une flotte moderne, dans une ambiance intimiste.

L’offre est variée, mais l’expérience à bord est unique. Notre offre est adaptée autant pour les clients francophones et anglophones; sur tous nos départs, le français et l’anglais sont deux langues parlées.