Aruba reçoit des conseillers pour faire le point sur son offre

248
Gail Lea, Judy Makara, Liliana Mancini

Quoi de neuf à Aruba? Quels transporteurs aériens desservent l’île cet hiver? Quels sont les best of à recommander à vos clients ? Quoi offrir aux groupes, ados, familles?

La directrice des ventes au Canada pour le Aruba Tourism Authority, Liliana Mancini, a répondu à toutes ces questions, hier soir au restaurant 40 Westt de Pointe-Claire, alors qu’elle y recevait une vingtaine de conseillers en voyage.

Open Jaw Québec a assisté à la rencontre et a été témoin de la joie exprimée par l’hôtesse de la soirée de retrouver en personne les conseillers. « Reconnecter avec Montréal, c’est la première raison pourquoi je suis ici ce soir! » a souligné Liliana Mancini.

« Plus que jamais, nous voulons travailler avec vous tous, chers conseillers. Si vous comptez des clients qui souhaitent se marier à destination ou organiser un tout autre événement, nous serons toujours là pour vous aider. »

« Beaucoup de choses ont changé depuis 3 ans »

La soirée a été rythmée par un repas arrosé qui s’est révélé au-delà des attentes des personnes présentes et par une présentation sur fond de diapositives. Une mise à jour post pandémie s’est imposée, à commencer par l’état actuel des vols :

« Nous n’avons plus de vol direct de Montréal en ce moment. Je tiens à vous rassurer que notre bureau chef souhaite vivement un retour des vols directs. Nous travaillons fort, en ce moment, pour qu’ils reviennent. Si rien n’est certain pour cet automne, nous gardons espoir pour 2023 » a souligné Madame Mancini.

« Air Canada étudie en ce moment l’éventualité de remettre un vol direct, alors c’est à suivre. Autrement, pour l’instant dans les systèmes, les vols sont de Toronto : les dimanches avec Air Canada, les samedis avec WestJet, les samedis et dimanches avec Sunwing. »

Si les dessertes aériennes ont vu un vent de changement depuis la pandémie, il en est également ainsi pour les hôtels de la destination :

« Les hôtels d’Aruba, dans leur ensemble, ont profité de la pandémie pour faire des rénovations. Du nombre de ces hôtels fraîchement rénovés, il y a le Amsterdam Manor Beach Resort (cuisinette disponible), le Riu Palace Antillas, le Hilton, le Hyatt et le Courtyard. »

Tous les conseillers présents à la soirée, aux côtés de Liliana Mancini, du Aruba Tourism Authority

Quelques projets hôteliers en cours ont également été soulevés :

-Aruba Ocean Villas : bungalows actuellement en construction, le total sera de 14 à la fin des travaux, soit d’ici 2025 (https://www.overwaterbungalows.net/aruba-ocean-villas-aruba)

– la construction du St. Regis Aruba Palm Beach Resort (inauguration prévue fin 2024)

– Ritz : en cours de rénovation, étage par étage.

Toujours dans le registre des hôtels, une mention spéciale a été soulignée à propos des établissements tout inclus :

« Aruba a de grandes chaînes hôtelières de renommée mondiale, comme Marriott, Hilton, Ritz Carlton. Mais nous avons aussi des propriétés tout inclus, comme Riu, Barceló et Holiday Inn. Et l’hôtel Renaissance propose un forfait repas » a précisé Madame Mancini.

Présente durant la soirée, Gail Lea, conseillère en voyage chez Direct Travel et coorganisatrice de la soirée, a également tenu à ajouter un commentaire concernant les ventes d’hôtels tout inclus :

« À vous tous agents, je vous invite à sortir de votre zone de confort dans la vente d’hôtels. Plusieurs sont uniquement à l’aise de vendre des hôtels tout inclus. Plusieurs agents ne pensent pas à offrir des hôtels qui ne sont pas des tout inclus. Mais je vous dirais que, s’il y a une destination à offrir sans souci en formule à la carte, c’est Aruba. De plus, cela incitera vos clients à sortir de l’hôtel et aller vivre l’expérience locale d’Aruba. »

Barceló Aruba

Également présente à cette soirée, Judy Makara, directrice du développement des affaires pour la chaîne Barceló, a adressé un mot sur l’hôtel Barceló Aruba :

« Le Barceló Aruba est un hôtel fabuleux. La destination ne compte pas beaucoup de tout inclus, et le Barceló en est un. Comme la destination d’Aruba, le Barceló Aruba est semi-familial et pour couples. La répartition de la clientèle de l’hôtel est ainsi : 10 % vient du Canada, le restant majoritairement des États-Unis.

« L’hôtel Barceló a été rénové il y a 5 ans, pour un budget de 10 millions $. Tout a été refait : les chambres, les extérieurs, les piscines.

« Oui, Aruba est une destination plus chère que certaines autres, mais il ne faut pas oublier les points forts majeurs, à commencer par la température incroyable toute l’année et l’absence d’ouragan et de sargasses! »

Liliana Mancini a conclu la présentation en invitant tous les conseillers en voyage à consulter la page Facebook Aruba Travel Experts pour obtenir des informations à jour en tout temps.

Best of d’Aruba selon Liliana Mancini:

– la gastronomie (notamment la nourriture locale dans les environs de Oranjestad et de San Nicolas)

– une des expériences signatures de l’île : la baignade dans le bassin naturel de Conchi

– pour les familles avec enfants : les visites des sanctuaires de singes, papillons et oiseaux

– pour les groupes : un circuit terrestre d’un jour autour de l’île avec visite du Parc National d’Arikok (sites historiques, formations rocheuses)

– le buffet sans gluten pour le petit déjeuner à l’hôtel Marriott

– l’hôtel Renaissance et ses unités adaptées pour les longs séjours

– l’hôtel Board Walk Small pour les petites casitas très colorées équipées de hamac, frigo, cuisinière et BBQ; chaque unité est différente des autres (hôtel qui partage sa plage avec le Ritz)

– l’hôtel Divi : adoré des adolescents, propriété avec des chambres plus petites mais l’une des rares de l’île où l’on entend les vagues depuis la chambre.

Photos : Isabelle Chagnon