Air Canada accueille favorablement la levée des restrictions

381
Avion d’Air Canada

Air Canada accueille favorablement la décision du gouvernement fédéral de lever, à compter du 1er octobre 2022, les restrictions restantes liées à la COVID-19, notamment les exigences relatives au port du masque à bord, aux tests de dépistage, à la quarantaine et à l’utilisation obligatoire de l’application ArriveCan.

Tout de suite après l’annonce de lundi, la compagnie a réagi par voie de communiqué.

« Air Canada salue la levée de ces restrictions, reconnaissant que les voyages en avion sont sécuritaires et que les mesures n’étaient pas justifiées sur le plan scientifique, a déclaré Craig Landry, vice-président général et chef de l’exploitation d’Air Canada.

« Nous croyons que le retrait de ces mesures facilitera grandement les voyages, poursuivra la stabilisation du secteur du transport aérien du pays et contribuera à l’économie canadienne. Les clients et les équipages auront toujours la possibilité de porter un masque. Nous encourageons d’ailleurs les clients à surveiller leur état de santé pour s’assurer qu’ils sont aptes à voyager. »

« Si l’annonce d’aujourd’hui est une étape positive, nous exhortons le gouvernement à ne pas perdre son élan, a poursuivi M. Landry. Les leçons tirées de la pandémie devraient maintenant être appliquées à la rationalisation du système de transport aérien au Canada et à l’adoption de nouvelles réformes. Mentionnons notamment l’amélioration des processus, tels que le contrôle de sécurité et la douane aux aéroports, l’élaboration de nouveaux programmes pour voyageurs dignes de confiance, le déploiement de nouvelles technologies et, d’un point de vue plus fondamental, la revue du modèle « utilisateur-payeur » qui finance le transport aérien au Canada et dont les failles et interdépendances ont été mises en évidence par la pandémie. »

Retour au niveau de service prépandémique

Le transporteur estime que les mesures d’assouplissement favoriseront la reprise actuelle d’Air Canada à la suite de la COVID-19 et lui permettront de retourner à son niveau de service prépandémique.

« Cela comprend notamment une amélioration considérable de la ponctualité en comparaison avec le début de l’été, des réductions notables des retards et annulations, un taux d’exécution des vols quotidien de plus de 98 %, de même qu’un niveau de service rétabli à ce qu’il était avant la pandémie en ce qui a trait au traitement des bagages », ajoute le transporteur dans le communiqué.