L’ACTA soumet son document de consultation prébudgétaire 2023 au Comité des finances

119
Wendy Paradis, présidente de l’ACTA

Alors que le budget fédéral 2023 est en cours de planification, le document de consultation prébudgétaire de l’ACTA destiné au Comité des finances de la Chambre des communes a été soumis pour examen au Parlement plus tôt cette semaine.

« Nous sommes très heureux que toutes les mesures aux frontières restantes aient été supprimées le 1er octobre, mais l’ACTA reste vigilante et suit de près toutes les questions susceptibles d’affecter les agences de voyages et les agents de voyages indépendants », a déclaré Wendy Paradis, présidente de l’ACTA.

« Les réunions avec les principaux ministères, les décideurs et les politiciens se poursuivent, et nous cherchons toujours à éliminer les formalités administratives afin de créer un environnement commercial simplifié et plus rentable. »

Elle ajoute : « Heureusement, les agences de voyages et les conseillers en voyages sont plus occupés que jamais avec de nouvelles réservations. Alors qu’ils se concentrent sur la reconstruction de leurs activités de voyage, ils peuvent être assurés que l’équipe de l’ACTA continuera à fermement défendre leurs intérêts. »

La soumission de l’ACTA au Comité des finances comprend plusieurs priorités clés :

• L’augmentation du financement du soutien à la main-d’œuvre dans le secteur du voyage et du tourisme.
• L’amélioration de l’expérience du voyageur par des investissements supplémentaires dans les aéroports, la sécurité, la délivrance des passeports et les services NEXUS.
• L’allocation de fonds aux entreprises du secteur du voyage et du tourisme durement touchées, y compris les agences de voyages et les agents de voyages indépendants, en cas de retour des mesures aux frontières.
• Les reports et le renoncement aux prêts d’urgence fédéraux mis en place lors de la pandémie, notamment le CUEC et le PCSTT.
• La mise en œuvre d’une politique fédérale visant à protéger les commissions des conseillers en voyages dans tous les futurs programmes de soutien aux compagnies aériennes.
• L’augmentation des investissements dans les services de recherche de l’industrie du voyage et du tourisme, notamment Statistique Canada et RH Tourisme Canada.
• Des investissements pour bâtir une industrie du voyage et du tourisme régénératrice et inclusive.

Ces priorités se reflètent dans le mémoire de l’ACTA sur la stratégie pour la croissance du tourisme, récemment publié, et dans les efforts de défense de l’ACTA, tant au niveau fédéral que provincial, pour la protection et la croissance des agences de voyages et des agents de voyages indépendants du Canada, a indiqué l’association par voie de communiqué.