Les États-Unis prolongent l’état d’urgence sanitaire : ce que ça signifie pour l’industrie du voyage

1684
Frontière Canada-États-Unis

L’administration Biden a prolongé jeudi l’état d’urgence sanitaire COVID jusqu’au 11 janvier 2023. Cette décision n’augure rien de bon pour la suppression prochaine des restrictions de voyage restantes aux États-Unis.

Les États-Unis ont déclaré pour la première fois l’état d’urgence sanitaire en janvier 2020 et l’ont renouvelé à tous les 90 jours depuis.

Bien que cette décision soit prise en prévision d’une augmentation du nombre de cas cet automne et fournisse principalement des ressources nationales en matière de lutte contre le COVID, tels que des vaccins COVID gratuits et, dans certains cas, des traitements pour les Américains, elle pourrait également affecter les voyages aux États-Unis.

Tel qu’Open Jaw l’a rapporté, les États-Unis demeurent l’un des seuls pays occidentaux à exiger une preuve de vaccination pour les non-résidents qui entrent au pays par voie aérienne, terrestre ou maritime.

Mise sous pression par des opposants politiques et des acteurs de l’industrie du voyage afin qu’elle abandonne l’obligation d’être vacciné, la Maison-Blanche n’a donné aucune indication quant à ce qu’elle allait faire dans le dossier.

Le renouvellement de l’état d’urgence sanitaire COVID aux États-Unis jusqu’au Nouvel An pourrait indiquer que l’obligation d’être vacciné pourrait également se poursuivre en 2023.