Avalon Waterways, testé pour le Québec par des agents et OJQ

609
Photo de famille: des agents de voyage du Québec, fiers et heureux de naviguer sur le Avalon Illumination

Dossier. Une croisière fluviale au fil du Danube, c’est vendeur auprès de votre clientèle québécoise? Une telle croisière en français avec Avalon Waterways, c’est possible? Et le produit en lui-même, le contenu, les excursions, tout!, plairont-ils aux Québécois?

Voilà trois grandes questions auxquelles Globus Family of Brands a voulu répondre, en invitant une vingtaine d’agents de voyage québécois à participer à une croisière spéciale en français, du 4 au 12 septembre derniers, de l’Autriche à la Hongrie.

Propriétaire de la flotte de navires fluviaux signée Avalon Waterways, Globus Family of Brands – dont le siège social se trouve en Suisse et le bureau canadien à Toronto – croit au potentiel, et a voulu aussi le démontrer et tester notre marché, à bord du navire Illumination.

Open Jaw Québec a accompagné tout ce beau monde durant ce périple. Nous avons récolté leurs commentaires et porté attention au déroulement et aux détails dans le but aussi de répondre à ces questions.

Vue de la cabine d’Open Jaw Québec

Comment mesurer si le produit est adapté au marché québécois

« Il faut d’abord connaître qui sont les voyageurs québécois. Et ce qui les caractérise, c’est qu’ils veulent aller plus loin que ce qu’ils connaissent déjà. Ils veulent s’aventurer et aujourd’hui, ils veulent vivre des expériences. Ils sont donc totalement prêts pour nos croisières fluviales Avalon » a souligné Stéphanie Bishop, directrice générale du siège canadien de Globus Family of Brands, en entrevue avec OJQ durant cette croisière.

« De plus, les Québécois de l’après-pandémie veulent essayer de nouvelles formules de voyage. C’est un autre indice que les croisières fluviales sont parfaites pour eux.

« Ce n’est pas par hasard que nous avons choisi d’inviter les agents du Québec à participer à cette croisière dont les deux thèmes sont « Actif & Découverte ».

Stéphanie Bishop

« Le thème « Actif », que nous avons créé il y a quelques années et que nous améliorons chaque année, est parfait pour les adeptes des croisières qui veulent trois choses : de la nouveauté, visiter une destination autrement et bouger. C’est donc un thème très stimulant pour les voyageurs, mais aussi pour les agents.

« Le thème « Découverte » fait appel, non pas à une simple visite d’un quartier historique, mais bien à une façon plus immersive de découvrir un aspect particulier d’une destination. Les Québécois sont très emballés par ce concept de voyage. »

Qu’en pensent vos confrères agents de voyage

Les agents avec qui nous avons échangés durant cette croisière s’entendent également pour dire que les Québécois qui entreprennent des voyages en Europe sont reconnus pour leur enthousiasme dans la découverte, leur sens de la fête et, effectivement, leur besoin de bouger, de plus en plus.

Cabine suite panoramique avec vue sur l’Europe au fil du Danube

Alors, les testeurs sont-ils convaincus du produit?

Selon les commentaires, quatre éléments de cette croisière se sont démarqués :

1-l’énergie et la synergie du personnel à bord

2-la gastronomie (et particulièrement les choix offerts et les menus à la carte)

3-l’animation musicale à bord (les musiciens invités au salon ont soulevé les danseurs)

et le dernier et surtout pas le moindre :

4-les nombreuses excursions de catégorie « active » offertes et incluses aux escales (randonnée pédestre, circuit à vélo, excursion en canoë).

« Oui, le produit est bien adapté au marché québécois »

Nicole Bart, conseillère à l’agence Voyages Navigair / Vimont à Laval :

« Ce que je trouve intéressant avec les croisières d’Avalon, ce sont les différents thèmes. C’est intéressant pour nous, les agents, de pouvoir faire connaître un produit qui s’adresse à pleins de clients qui composent notre clientèle, autant ceux qui aiment bouger (le thème Actif) que ceux qui aiment découvrir la culture (le thème Découverte) et pour d’autres qui n’ont pas besoin d’être super actifs (le 3ème thème Avalon : Classique).

Nicole Bart

« La longueur de cette croisière (8 jours/7 nuits) est très importante pour un marché comme le nôtre, outre-mer. Si elle avait été de 3 ou 4 jours, ça n’aurait pas été assez long. Cette croisière, dans le format où nous l’avons expérimenté, c’est bien. Ni trop court, ni trop long.

« Pour la clientèle vieillissante qui veut, oui continuer de faire des croisières, mais de moins en moins se retrouver sur un gros paquebot bruyant avec 2 000 ou 4 000 passagers, la croisière fluviale est définitivement un produit à leur proposer.

« À la base, le principe de vente est simple : il faut proposer ce produit à ses clients. Ça commence comme ça. Une de mes clientes qui adore les croisières m’a contactée pour aller à Orlando. Je lui ai parlé de mon expérience sur le Avalon Illumination et elle s’est tout de suite emballée par l’idée ! »

« Pour l’itinéraire dans son ensemble, je pense que une nuit avant le début de la croisière et deux nuits après la croisière, c’est l’idéal. »

Marie-Hélène Jacques, directrice générale de Groupe Voyages VP, à Montréal :

« Avalon offre le service de nourriture à plus d’un endroit sur le navire (en salle à manger, dans le grand salon, sur la terrasse quand on y organise un BBQ et dans la cabine sur demande, NDLR), ça plait beaucoup aux voyageurs québécois, qui n’aiment pas être contraints à une seule option.

« Les croisières fluviales, c’est pour les gens qui ont beaucoup voyagé, et l’itinéraire que nous faisons en ce moment, correspond beaucoup au profil du grand voyageur.

« Je n’ai pas entendu un seul commentaire négatif sur les excursions et la croisière. Les gens ont fait plein de choses différentes, et tous ont aimé ce qu’ils ont fait. »

Louise Drouin, conseillère en voyage, accompagnatrice et propriétaire des agences Voyage Louise Drouin de Sorel et Drummondville :

« Dans mon travail où les groupes représentent une grosse partie de ma clientèle, ma responsabilité, c’est aussi de choisir les excursions durant les escales d’une croisière, et qui sont susceptibles de plaire à ma clientèle. Et les excursions incluses dans cette croisière-ci, je les aurais toutes choisies pour mes voyageurs!

« Pour une clientèle individuelle, cette croisière est aussi extraordinaire. Parce qu’il y a du choix, notamment pour les excursions. Aussi, découvrir les villes différemment, comme ils nous l’ont proposé, c’est vraiment winner. »

Chantale Lapointe, conseillère et spécialiste Europe à l’agence Club Voyages Mille et une nuits, à Mascouche :

« Cette croisière est parfaite pour mes clients passionnés de croisière qui veulent un produit plus convivial, un navire plus petit.

« Les excursions qui sont incluses aux escales permettent de se dégourdir, sans oublier le volet histoire. Et c’est important pour notre clientèle québécoise. C’est un bel équilibre.

« Pour ce qui est de la grandeur des cabines suites, c’est parfait, et même pour deux personnes qui partagent une même cabine et qui ne forment pas un couple. L’espace est très bien. »

Cabine suite panoramique et ses grandes fenêtres

Martine Phaneuf, conseillère en voyage et propriétaire de l’agence Vacances Le Faubourg – Virtuoso, à Boisbriand :

« C’est ma troisième croisière fluviale et je suis agréablement surprise. J’aime beaucoup le concept Actif & Découverte. Offrir les deux thématiques durant la même croisière, ça plait forcément à plus de monde.

« Je crois beaucoup qu’il y a une clientèle québécoise pour ce produit. Bon nombre de Québécois aiment être encadrés, mais en liberté aussi. Les Québécois veulent des excursions organisées, mais aussi des moments de liberté. Et c’est exactement la mentalité des croisières d’Avalon. »

Les Québécois adeptes du cocooning poupouning, aux petits oignons avec Avalon ?

Selon les commentaires récoltés, la clientèle québécoise, si elle aime se promener, fouiner partout et s’amuser, elle aime aussi, de plus en plus durant une croisière, se cocooner dans une cabine enveloppante. Et dans ce registre, Avalon Waterways a révélé de belles promesses pour notre clientèle :

Nicole Bart : « Les cabines suites sont panoramiques. Le volet panoramique, c’est le mur de la cabine qui donne sur l’extérieur et qui est, en fait, non pas un mur, mais de grandes fenêtres. Ça donne vraiment envie de passer du bon temps dans sa cabine. J’ai plusieurs clients qui aiment passer du temps dans leur cabine. Alors c’est parfait ! »

Qu’en pense une voyageuse à bord…

Claire Vigeant, voyageuse qui a acheté sa croisière auprès de l’Agence Sylvie Blouin à Québec

Claire Vigeant, une voyageuse à bord

« J’ai voyagé toute ma vie, mais le Sud pas pour moi, ni les paquebots. Mon agente m’a proposée cette croisière. Quand j’ai vu toutes les activités incluses et le petit nombre maximum de passagers sur le bateau, j’ai eu envie d’essayer.

Mon expérience ici, c’est ma première croisière à vie ! Ce que j’aime, c’est le fait de ne pas être obligée de sortir mon porte-monnaie chaque fois que je sors du bateau. Et ça c’est grâce à toutes les excursions incluses.

Dans ma vie de tous les jours, je fais beaucoup de marche, alors les excursions du thème « actif » me plaisent vraiment beaucoup. Et j’aime beaucoup aussi le mixte activités physiques et activités portées sur l’histoire. »

Photos : Isabelle Chagnon

Notre journaliste était l’invitée de Globus Family of Brands et Avalon Waterways.