MSC Croisières prend possession du MSC World Europa, premier navire à être propulsé au GNL

207
MSC World Europa

La division Croisières du Groupe MSC et les Chantiers de l’Atlantique ont célébré lundi la livraison du MSC World Europa, le plus grand navire de croisière au monde propulsé au GNL (gaz naturel liquéfié), selon la compagnie, et l’un des premiers à intégrer la « technologie de la pile à combustible ».

La cérémonie a marqué la prochaine étape d’un partenariat à long terme et fructueux entre les deux sociétés.

Selon MSC, ce partenariat a abouti à la construction du navire de croisière « le plus innovant et le plus écologique » à ce jour pour la flotte MSC Croisières.

En plus des avancées révolutionnaires immédiates en termes de réduction des émissions et d’efficacité énergétique, MSC World Europa ouvre également la voie à l’adoption de carburants synthétiques neutres en carbone et d’autres carburants alternatifs dès qu’ils seront disponibles à grande échelle, d’après le croisiériste.

Pierfrancesco Vago, président exécutif de la division Croisières du groupe MSC, a déclaré : « Nous sommes fiers d’accueillir dans notre flotte le MSC World Europa, notre 20e navire et le premier à être propulsé au GNL. Ce navire révolutionnaire représente la prochaine phase de notre voyage vers le net zéro et la croisière durable et un symbole de notre engagement indéfectible envers ces deux objectifs. »

« MSC World Europa représente une avancée majeure pour notre division Croisière, l’ensemble du Groupe MSC et notre industrie, avec une gamme d’innovations sans précédent en termes de technologies environnementales et marines, de design et de fonctionnalités centrées sur les clients. C’est le résultat de plus de quatre ans de travail entre nous, les constructeurs Chantiers de l’Atlantique et de nombreux fournisseurs leaders de technologies et de solutions environnementales et maritimes de nouvelle génération ainsi que plusieurs milliers d’heures de formation pour ceux à bord et dans les ports. »

Vago a conclu : « Maintenant plus que jamais, nous avons besoin d’une coopération plus étroite de la part des fournisseurs, des gouvernements et d’autres pour compléter nos investissements continus et prendre de nouvelles mesures vers l’avenir zéro émission que nous souhaitons tous. Les technologies innovantes que nous créons ici pour nos navires peuvent non seulement profiter à l’industrie de la croisière et au secteur maritime dans son ensemble, mais également à toute la société entière. »