Croisières : une saison «postpandémie» encourageante pour Montréal

110
Explorer de Vantage Cruise

La première saison des croisières postpandémie aura accueilli plus de 50 000 passagers et membres d’équipage à Montréal ; un chiffre dépassant les prévisions du printemps de Tourisme Montréal.

Entamée le 7 mai avec la venue du Ocean Navigator de la compagnie American Queen Voyages, cet été de reprise s’est clôturé le 31 octobre avec le départ du navire Insignia de la compagnie Oceania Cruises.

Selon Tourisme Montréal, au total, 16 navires de 13 compagnies différentes ont effectué 45 visites pendant la saison 2022.

Ces chiffres comprennent 9 escales et 36 opérations d’embarquement et de débarquement. Malgré les restrictions sanitaires qui ont marqué le début de la saison, les terminaux ont accueilli 38 000 passagers et 13 000 membres d’équipage.

Quatre navires ont visité Montréal pour la première fois : Le Bellot et Le Dumont d’Urville de la compagnie Ponant, l’Ocean Explorer de Vantage Cruise Line et l’Ambience d’Ambassador Cruise Line. Ces deux dernières lignes de croisières ont déjà annoncé leur retour l’an prochain.

Depuis 2017, le Port de Montréal offre aux navires de croisière la possibilité d’être alimentés à l’électricité dans ses terminaux situés au Grand Quai. Répondant à une demande croissante de l’industrie, pas moins de 14 navires pourraient se connecter la saison prochaine.

Autre particularité: les terminaux au Grand Quai disposent d’une connexion directe à quai pour le traitement des eaux usées, un avantage dont ont tiré profit 26 navires cette saison, selon Tourisme Montréal.

« Après deux années d’absence, le secteur des croisières a fait un retour encourageant à Montréal, souligne Martin Imbeau, président-directeur général de l’Administration portuaire de Montréal. Je tiens à remercier les lignes de croisière pour leur fidélité envers le Port et la destination Montréal.

« Nos équipes ont travaillé d’arrache-pied pour offrir aux passagers et membres d’équipage une expérience de qualité dans un contexte de reprise qui n’était pas évident. Avec ses installations qui offrent des solutions responsables au secteur des croisières, le Port de Montréal se positionne avantageusement pour les années à venir. »