Exclusif : Open Jaw Québec teste le circuit Escapade dans l’Ouest canadien de GVQ

181
Merveilleuse Victoria

Dossier. Nous profitons des projecteurs braqués sur le lancement tout récent de la programmation 2023-2024 de GVQ, sur les voyages accompagnés au Canada, pour revisiter le circuit de groupe dans l’Ouest canadien à la mode du voyagiste et des voyageurs, et le disséquer, vu de l’intérieur.

En août dernier, Open Jaw Québec a eu le privilège de monter à bord de l’autocar de GVQ, aux côtés d’une cinquantaine de voyageurs québécois francophones et de la guide accompagnatrice du moment, Marlène.

Le nom du circuit (qui est à nouveau offert en 2023) : Escapade dans l’Ouest canadien. Le tracé : Calgary, Edmonton, Jasper, Banff, Kelowna et la Vallée de l’Okanagan, Victoria et Vancouver.

L’incroyable vue de notre hébergement à Vancouver: le Best Western Plus Chateau Granville

Un tracé de génie

Soulignons d’emblée que le génie de ce tracé, c’est de combiner un best off absolument succulent de l’Ouest canadien, à savoir la contemplation des paysages les plus incroyables des Rocheuses canadiennes, la balade découverte dans des villes phares de verre comme Calgary et Vancouver, et le séjour dans des noms aussi rustiques que doux en bouche que sont Jasper, Banff et Victoria.

Et on arrose tout ça avec une incursion-dégustation dans un vignoble (le 50ème Parallèle) dans l’une des régions emblématiques de notre pays au chapitre de la production des vins : la Vallée de l’Okanagan.

En d’autres mots, c’est un écrin ouest-canadien parfait, constitué de montagnes, glaciers, villes, vignobles et mer. Tout ça en deux mois? Non, en 11 jours. Ce n’est pas rien!

Ce que les clients québécois participants ont adoré le plus de ce circuit :

-le prix est perçu « très intéressant pour tout ce qu’il y a de compris »

Une virée en calèche dans un ranch à Banff (excursion facultative)

-vol direct Montréal-Calgary : un gros « plus » qui enlève du stress; on reconnait aussi que ça réduit les risques de perte des bagages et de retard de vol

-l’inclusion de Victoria (et de la balade en ferry pour y aller), jugée un beau contraste avec les montagnes majestueuses des Rocheuses

-le brunch (à nouveau inclus dans ce circuit en 2023) à l’hôtel emblématique Fairmont Banff Springs (ils en ont parlé pendant des jours!)

-l’ascension du Mont Sulphur, au départ de Banff, en téléphérique

-la balade sur le glacier Athabasca, partie intégrante du champ de glace Columbia (entre Jasper et Banff)

-la visite de la Cité francophone d’Edmonton (qui a soulevé les passions des amoureux et défendeurs du français au Canada)

-le dosage jugé satisfaisant d’informations touristiques distribuées oralement par la guide durant les trajets en autocar

Les fameuses toilettes du Musée du Col Rogers en Colombie-Britannique

-les toilettes du Musée du Col Rogers en Colombie-Britannique (et oui, les coups de cœur sont ainsi parfois! – photos ici à l’appui)

-la traversée du pont suspendu de Capilano, à Vancouver.

-la qualité de la conduite et du système D du chauffeur Mark.

Le profil des passagers qui avaient répondu à l’appel de ce circuit :

-98 % de « Tremblay » (des Québécois qu’on surnomme souvent des « pure laine »)

-des couples en grande majorité

-des personnes qui ont envie de voyager, mais qui ont besoin d’être rassurés et encadrés

-des personnes majoritairement âgées dans la soixantaine et soixante-dizaine

-des voyageurs très disciplinés (pas de retard aux rv, couche-tôt, attentifs).

Quelques membres de notre groupe admirent le paysage de glacier et de sommets coiffés de neige éternelle (Columbia)

Étiquette et logistique

Avec ce circuit phare de la gamme Canada, GVQ ne fait pas l’erreur d’en faire trop : la moyenne quotidienne des km parcourus et temps de route est très appréciable (de 2 à 3/4 heures de route par jour).

Mais qu’on dise les choses comme elles sont : c’est un road trip, en gang, en autocar. On bouge tout le temps, on avance et le plaisir du voyage, ça se passe également dans l’autocar, qui n’est pas ici uniquement un moyen de transport, mais aussi une salle d’observation ambulante.

Registre organisation d’un circuit, comme Groupe Voyages Québec est un vieux routier, aux sens expérience et « j’en ai vu pleins » du terme, le produit livré est bien rodé.

Le voyagiste a institué une logistique d’encadrement qui relève des gestes simples, mais efficaces :

-un/une représentant/e de GVQ était sur place à l’aéroport de départ (Montréal) pour accueillir les voyageurs et les seconder à l’enregistrement en cas de besoin

-durant le circuit, les consignes aux voyageurs sont transmises de façon claire et répétée

-pour éviter les retards matinaux en cours de circuit, à chaque hôtel, un réveil est déjà automatiquement programmé pour chaque chambre du groupe (le client peut, s’il le souhaite, faire ajuster l’heure pour plus tôt – et non pour plus tard!).

Ce qui mérite d’être mentionné à vos clients sur ce produit :

-ce circuit est parfait pour un premier saut dans l’Ouest canadien

-plusieurs hôtels situés dans des villes phares de l’Ouest canadien sont de taille modeste (ex. : Jasper, Banff), n’ont pas d’ascenseur et ne disposent pas d’un personnel spécifiquement attitré à la manutention des bagages (c’est au voyageur de transporter ses bagages de l’autocar à sa chambre)

-non, les horaires et les trajets quotidiens ne sont pas excessifs (entre 2 et 4 heures de route/jour en moyenne et la journée se termine autour de 17h, laissant du temps libre en soirée).

Les points forts du circuit Escapade dans l’Ouest canadien selon Open Jaw Québec :

-l’itinéraire : un résumé parfait des merveilles de l’Ouest canadien

-le produit est un cadeau bien enrobé pour les Québécois qui veulent enfin découvrir les merveilles de l’Ouest sans louer et conduire un véhicule

-l’emplacement des hôtels : à distance de marche des quartiers d’intérêt pour passer une belle soirée libre

-les soirs où le souper n’est pas inclus, l’hôtel sélectionné par le voyagiste se trouve à distance de marche d’un éventail de restaurants

-bon dosage de kilomètres parcourus par jour (moyenne de 2 à 3/4 heures de trajet par jour, une seule exception à 400 km)

-le trajet en ferry pour se rendre à Victoria : beau contraste de la route.

Photos : Isabelle Chagnon

Notre journaliste était l’invitée de Groupe Voyages Québec.