Fin de la saison des ouragans dans les Caraïbes

219
Image d’ouragan (Photo: courtoisie de Unsplash)

C’est aujourd’hui mercredi le 30 novembre que prend officiellement fin la saison des ouragans 2022 sur le bassin Atlantique.

Selon le média martiniquais ViàATV, la saison, qui a démarré le 2 juin, a été marquée par 17 phénomènes tropicaux dont huit ouragans et deux ouragans majeurs.

Il s’agit d’un bilan en dessous des prévisions annoncées en début de saison.

Pour la première fois depuis 1997, aucun phénomène tropical n’est apparu au mois d’août.

L’essentiel de l’activité cyclonique s’est concentrée sur les deux mois de septembre et d’octobre, qui ont vu apparaître :

• 1 système cyclonique potentiel
• 2 dépressions tropicales
• 6 tempêtes tropicales
• 8 ouragans dont 2 ouragans majeurs, Fiona et Ian, tous deux de catégorie 4

Ian, Fiona, Julia : des phénomènes marquants

L’ouragan majeur Ian a été de loin le plus dévastateur. Au stade d’ouragan, il a concerné tout d’abord l’ouest de Cuba, ensuite la Floride et enfin la Caroline du sud. Classé en ouragan majeur de catégorie 4 à son passage sur la Floride, le phénomène a eu des conséquences catastrophiques. L’ouragan aurait causé la mort de 148 personnes et généré plus de 65 milliards de dollars de dégâts.

Fiona, premier ouragan majeur de la saison, a d’abord touché la Guadeloupe au stade de tempête tropicale, puis Porto Rico et la République dominicaine comme ouragan de catégorie 1. C’est le phénomène marquant de cette saison pour les Antilles françaises. En Guadeloupe, la tempête Fiona a fait un mort et d’importants dégâts.

Julia, phénomène ayant eu une trajectoire très sud en mer des Caraïbes, a frôlé les côtes du Venezuela, de la Colombie puis a atterri sur les côtes du Nicaragua au stade d’ouragan de catégorie 1. Les fortes pluies qui se sont déversées ont eu des conséquences importantes en Amérique centrale. Selon Météo-France, plus de 90 personnes sont décédées à son passage.