Le fondateur de G Adventures, Bruce Poon Tip, sanctionné par la Russie

190
Bruce Poon Tip

G Adventures a annoncé que son fondateur, le Canadien Bruce Poon Tip, bien connu pour son engagement humanitaire, a été interdit d’entrée par Moscou lors de la dernière série d’interdictions réciproques à la suite de l’invasion de l’Ukraine par la Russie plus tôt cette année.

La Russie a banni 200 Canadiens éminents en réponse aux sanctions répétées du Canada contre la Russie.

Commentant son interdiction d’entrer en Russie, Bruce Poon Tip affirme qu’il se réjouit de cette sanction, car elle renforce sa position, ainsi que celle du Canada, «sur ce qui est juste en matière de droits de l’homme, tandis que se poursuit l’invasion de l’Ukraine».

«Ce que fait la Russie est horrible, a déclaré Bruce Poon Tip. Je salue cette sanction car elle nous donne l’occasion de nous exprimer à nouveau sur l’atrocité de la guerre en Ukraine. Je continuerai à soutenir la poursuite des sanctions contre la Russie jusqu’à ce qu’elle quitte la nation souveraine de l’Ukraine et qu’elle arrête de détruire un beau pays fier et de tuer des innocents.»

«G Adventures a pris position très tôt en tant qu’entreprise. Nous avons annulé toutes les visites en Russie et refusé d’accepter des ressortissants russes résidant en Russie lors de nos voyages ou de prendre des réservations auprès d’agences russes.»

«Le fait que je sois maintenant personnellement sanctionné en retour renforce mon engagement à mener le bon combat, même si cela continue de me dévaster de constater que l’industrie du tourisme russe et les communautés locales sont celles qui sont touchées par ces interdictions réciproques, lorsqu’il s’agit de profiter des avantages liés au tourisme.»

«J’ai toujours dit que les voyages peuvent représenter le chemin le plus rapide vers la paix. Ce n’est qu’en se connectant avec d’autres cultures que nous pouvons favoriser la connexion et la compréhension entre différents pays et communautés. Si je dois être sanctionné pour faire passer ce message, je considérerai cette sanction comme un honneur.»

«Les voyages constituent le moyen le plus puissant d’ouvrir nos cœurs, nos esprits et nos yeux à la beauté du monde, en particulier dans les moments les plus sombres. Cet échange culturel est l’épine dorsale de ce sur quoi j’ai construit cette entreprise il y a 32 ans. Cet échange doit continuer, mais pas au détriment de personnes innocentes», a déclaré Bruce Poon Tip.