Australie : le Viking Orion interdit d’accoster parce que jugé infecté

934
Photo: WILLIAM WEST/AFP

Le paquebot Viking Orion s’est vu refuser l’accès à plusieurs ports d’Australie et stagne actuellement en mer à cause du développement d’un champignon sur sa coque.

Dans un communiqué repris par plusieurs médias dans le monde, « le département australien des pêches a déclaré que ce champignon, qu’il a appelé biofoul, était « potentiellement nocif » en raison de son encrassement biologique et de l’accumulation de micro-organismes qu’il génère. Les responsables ont déclaré que la coque du navire devait être nettoyée avant d’envisager une entrée dans un port et ce, pour éviter que des organismes marins nocifs ne soient transportés dans les eaux australiennes. »

Le Viking Orion, qui prévoit de naviguer vers la ville de Melbourne pour y accoster aujourd’hui lundi 2 janvier, s’active pour trouver une solution. « Des plongeurs professionnels ont été engagés directement par le navire pour nettoyer la coque lorsqu’il était au mouillage en dehors des eaux australiennes », a ajouté le département australien des pêches.