Un navire de croisière européen accoste pour la première fois en 15 ans en territoire vénézuélien

137
Isla Margarita, Venezuela (Photo: Unsplash)

Le navire de croisière MS Amadea, transportant plus de 500 passagers en provenance de pays européens, dont l’Espagne, la France et l’Allemagne, a accosté ce mardi pour la première fois en 15 ans sur le territoire vénézuélien.

D’après les infos de MSN, le navire a accosté sur l’île de Margarita. Il s’agit d’« un autre signe de la récente ouverture du Venezuela à l’Europe ».

« Le bateau de croisière Amadea est déjà au port international de Guamache sur l’île de Margarita, avec plus de 500 passagers prêts à profiter de la gentillesse, de l’amabilité et de l’attention du peuple vénézuélien », a rapporté le ministre vénézuélien des Transports, Ramón Velásquez Araguayán, sur son profil Twitter.

Dans un autre message publié sur le même réseau social, le ministre vénézuélien des Transports a ajouté que le pays latino-américain a réécrit l’histoire « et continue de briser le siège des mesures coercitives unilatérales qui ont empêché l’arrivée de bateaux de croisière en provenance d’Europe sur la terre de Bolivar pendant 15 ans ».

De son côté, l’entreprise publique Bolivariana de Puertos (Bolipuertos) a indiqué sur Twitter qu’après le débarquement des touristes, les autorités locales ont proposé une visite des plages et des zones historiques de l’île.

Le navire de croisière, appartenant à la société Amadea Shipping Company et exploité par la flotte allemande Phoenix Reisen, a accosté au port international de Guamache, sur l’île de Margarita, après son escale à Trinidad et Tobago.

Le MS Amadea est déjà passé par les ports de Cadix, en Espagne, ainsi que par l’île portugaise de Funchal, capitale de l’archipel de Madère, et Bridgetown, capitale de la Barbade.

Après avoir accosté dans un port vénézuélien mardi, il était en route pour l’île de Bonaire, dans la région des Caraïbes néerlandaises.