Un Boeing 737 de Qantas se pose en toute sécurité après avoir déclenché une alerte Mayday en plein vol

191
Avion de Qantas Airways (Photo via ABC News)

Un Boeing 737 de la compagnie australienne Qantas s’est posé en toute sécurité mercredi après avoir lancé une alerte Mayday en plein vol. L’incident est survenu lors de la phase d’approche de l’appareil.

Les 145 passagers qui se trouvaient à bord ont tous pu atterrir en sécurité. On ne rapporte aucun blessé.

Selon CNN, la principale compagnie aérienne australienne avait signalé que le vol QF144 avait un problème avec l’un des moteurs alors que l’appareil se trouvait au-dessus de la mer de Tasman, après son départ d’Auckland, en Nouvelle-Zélande, mercredi après-midi.

Puis, l’alerte Mayday a été rétrogradée en alerte «assistance possible nécessaire» avant que le vol n’atterrisse à l’aéroport de Sydney (SYD) vers 15h30, heure locale.

Le 737 se trouvait «à environ une heure de sa destination» à Sydney lorsque le plus haut signal de détresse a été envoyé.

Le trajet entre Auckland et Sydney prend normalement environ trois heures et demie.

Les services de police, d’urgence et d’incendie ont tout de même été déployés à l’aéroport de Sydney par précaution, a indiqué un représentant de l’aéroport.

Des passagers ont raconté avoir constaté que quelque chose d’anormal se produisait sans être en mesure de dire quoi.

«J’ai juste entendu un bang, suivi peut-être d’un léger frisson, mais c’était tout, a raconté l’un des passagers. Les membres d’équipage étaient si calmes et professionnels en regard avec la situation.»

Un autre dit avoir ressenti de légères perturbations sans être en mesure de reconnaître la nature de ces dernières.

Qantas, principale compagnie aérienne australienne, a réagi à l’incident par voie de communiqué.

«Alors que les arrêts de moteur en vol sont rares et sont naturellement préoccupants pour les passagers, nos pilotes sont formés pour les gérer en toute sécurité et les avions sont conçus pour voler pendant une période prolongée avec un seul moteur», a indiqué la compagnie.