Froid extrême : WestJet annule plus de 460 vols

Froid
Courtoisie d’United Airlines. (Photo prise sur X)

La compagnie aérienne WestJet a annulé plus de 460 vols depuis jeudi dernier, en raison de plusieurs jours consécutifs de froid extrême.

L’ouest du pays, particulièrement la région des Prairies et la province de l’Alberta, ont été victimes de vagues de froid extrême, ce qui a eu des répercussions sur les opérations aériennes de la compagnie.

Le transporteur affirme que plusieurs jours de températures glaciales dans les Prairies ont un impact « cumulatif » sur ses opérations.

Selon CBC, WestJet a été contrainte d’annuler au moins 120 vols dimanche. Elle a annulé au moins 464 vols depuis jeudi dernier.

Le froid extrême a rendu le liquide de dégivrage inefficace dans certaines villes de l’Ouest canadien pour la deuxième matinée consécutive, a déclaré à CBC Madison Kruger, stratège en relations publiques chez WestJet.

« Nos équipes font des heures supplémentaires, tandis que nos équipements bravent le froid. Ce sont tous des vols interconnectés. C’est un réseau interconnecté. »

« Ainsi, lorsque vous arrivez au quatrième jour et que vous n’êtes pas encore remis complètement des opérations effectuées le premier jour, les effets continuent de s’accentuer.  »

Selon Mme Kruger, WestJet a réussi à ramener ou remettre en service plusieurs de ses avions « bloqués par les conditions météorologiques », ce qui les a placés dans une meilleure position.

Madison Kruger a également mentionné que la compagnie aérienne imposait des périodes de repos aux employés, pour assurer leur sécurité lorsqu’ils travaillent dans des conditions hivernales extrêmes.

« Les impacts continuent de se faire sentir »

Dans une mise à jour publiée dimanche sur son site web, WestJet s’est excusé pour les inconvénients occasionnés.

« Les effets de 4 jours consécutifs de températures extrêmement froides continuent d’avoir des impacts sur nos opérations », a indiqué WestJet.

« Nos équipes travaillent sans relâche pour proposer des options de réacheminement à tous les clients concernés le plus rapidement possible. »

Annulations massives aux États-Unis

Les températures extrêmes ont également eu des répercussions sur les opérations d’autres compagnies aériennes canadiennes et américaines.

« Les régions de l’Ouest canadien et des Prairies connaissent des conditions météorologiques extrêmement froides, susceptibles d’avoir une incidence sur les opérations au sol », a écrit Sunwing dans une mise à jour publiée le 13 janvier.

« Les voyageurs dont les vols décollent pendant cette période sont encouragés à s’inscrire aux alertes de vol et à vérifier l’état de leur vol avant de voyager. »

Dimanche, la compagnie aérienne basée à Toronto a affirmé que les opérations hivernales régulières reprenaient aux aéroports de Montréal, Québec, Toronto et Ottawa, « ne rencontrant que des retards mineurs ».

« Cependant, les clients de Sunwing qui ont des vols en direction nord et sud doivent continuer à vérifier le statut de leur vol pour obtenir les informations les plus récentes sur leurs plans de voyage », indiquait le transporteur dans sa mise à jour.

Aux États-Unis, des annulations massives de vols ont également été enregistrées ce week-end en raison du froid. Une importante tempête hivernale a entraîné le clouage au sol de près de 80 % de tous les vols à destination et en provenance de l’aéroport international de Buffalo-Niagara (BUF) au cours du week-end.

Avec les infos de Jim Byers 

Article précédent5Continents facilite la réservation de croisières CFC pour les conseillers
Prochain articleCanada Jetlines étend sa flotte avec la location d’un nouvel Airbus