Édition spéciale : Open Jaw Québec a testé le nouveau Melia Trinidad Peninsula, à Cuba

Dossier. Il est flambant neuf, épuré, grand mais pas trop. Il est rusé aussi : il s’est installé 1- face à la trajectoire qu’emprunte le soleil quand il va se coucher, 2- sur une plage qui reçoit chaque jour une livraison de petites pierres fossilisées sublimes, 3- à quelques minutes de route seulement d’une des plus belles villes de Cuba : Trinidad.

Les swim-up du Melia Trinidad Peninsula. Photo: Isabelle Chagnon

Il est malin également : il s’est offert un emplacement multidisciplinaire : devant une mer où l’on peut s’y baigner, mais aussi faire de la plongée en apnée et aller admirer de petits poissons, et, sous peu (quand les équipements vont être installés), faire du kayak et du paddle board où des rochers sont à visiter.

En prime, il est opportuniste : il a su former une équipe de barman beaux comme des dieux et diplômés d’école sérieuse de pina-cologie, de concierges féminines qui adorent leur métier, de serveurs qui s’enquièrent si todo va bien pour les clients, et comble du bonheur, de musiciens pour qui trombone, guitare et bongos sont une affaire de tendresse au petit déjeuner près de la salle à manger et au coucher du soleil sur la plage…

Au nouveau Melia Trinidad Peninsula – un hôtel 5 étoiles vendu exclusivement par Vacances Sunwing dans le marché canadien – nous avons constaté que les personnes qui passent le plus beau des séjours sont celles qui appartiennent au groupe des verre-à-moitié-plein.

Photo: Isabelle Chagnon

Sans tomber dans le déni de la réalité où la pêche fraîche est absente, le jus d’ananas prend certains jours de congé et où la bouteille de Tequila ne parvient pas à être livrée au bar de l’hôtel, ces personnes exercent l’art du « bon angle » : elles choisissent depuis quel axe regarder pour mieux apprécier. Et elles jubilent, allant des chambres swim-up au concert de quatuor sur la plage, de la terrasse avec vue sur les montagnes au bus à 5$ vers Trinidad et au bar central où les rires tard dans la nuit sont aussi inclus.

L’emplacement parfait: le Melia Trinidad Peninsula fait face à la trajectoire qu’emprunte le soleil quand il va se coucher… Photo: Isabelle Chagnon

Cela dit, jouons à Tout-le-monde-en-parle et lâchons la question qui tue : est-ce un bon deal de facturer ce Melia 5 étoiles 1400 ou 2000 $/semaine en sachant les imperfections aux menus des bars et restaurants?

Open Jaw Québec a posé la question à l’une de votre clan, Nancy Deslandes, conseillère en voyage chez Club Voyages Mille et une nuits de Mascouche, qui testait le complexe en même temps que nous : « pour les personnes qui aiment et comprennent Cuba, oui. L’hôtel est merveilleux et il se trouve à côté d’une ville fascinante et fantastique : Trinidad. »

Pour faire le tour de ce qui nous apparait important qu’un conseiller en voyage sache, Open Jaw Québec vous invite à parcourir tous les articles de la présente édition spéciale sur le Melia Trinidad Peninsula, dont les liens sont ici plus bas.

Pour prendre connaissance du témoignage complet de Nancy Deslandes sur le Melia Trinidad Peninsula, nous vous invitons à lire l’article Comment vendre le Melia Trinidad Peninsula, selon Nancy Deslandes, conseillère.

Photos : Isabelle Chagnon

Pour accéder à tous les articles qui composent ce dossier spécial sur le Melia Trinidad Peninsula, les voici :

Ce que vos clients et vous, conseillers, devez savoir sur l’hôtel Melia Trinidad Peninsula

Melia Trinidad Peninsula : un hôtel, deux catégories de chambres. Quelles sont les différences?

Témoignages de Québécois : «50% des commentaires que j’avais lu sur le Melia Trinidad Peninsula s’avèrent non fondés»

Comment vendre le Melia Trinidad Peninsula, selon Nancy Deslandes, conseillère

Trinidad : la ville cubaine peut-elle faire courir les visiteurs?

Pour visionner nos 11 vidéos tournées durant notre séjour, consultez notre page Facebook, semaine du 26 février 2024.

Notre journaliste était l’invitée du Groupe de voyage Sunwing.

Article précédentCe que vos clients et vous, conseillers, devez savoir sur l’hôtel Melia Trinidad Peninsula
Prochain articleAzores Airlines: la favorite des voyageurs aux Açores en 2023
Détentrice d’un baccalauréat en journalisme de l’Université Laval, Isabelle débute sa carrière de journaliste en voyage en 1995. Ses articles et reportages ont voyagé dans les magazines L’agent de voyages, Voyager et Tourisme Plus, Atmosphère d’Air Transat et le Journal Le Devoir, entre autres. Elle est co-autrice de quatre guides chez Rudel Médias (25 destinations soleil pour les vacances) et aux Éditions Ulysse (Voyager avec des enfants, Fabuleux Alaska/Yukon, Longs séjours à l’étranger). Depuis 2006 aussi, elle présente des conférences devant public.