Safaris en Afrique : un rapport sur les tendances 2024 & portrait actuel du marché

Dans son récent rapport sur les safaris en Afrique de l’Est et du Sud, le tour opérateur africain Go2Africa présente le fruit de ses observations sur le terrain. Au menu : une mine d’informations parfois étonnantes pour ce type de produit…

Photo: www.go2africa.com

Open Jaw Québec a parcouru ce rapport et se voit étonné d’apprendre que des voyageurs enjambent les grands océans et leur budget pour atterrir dans une Afrique maîtresse dans l’art du safari dans la brousse… et s’y allonger, de plus en plus, sur une plage.

Car voici ce que révèle le rapport : « l’intérêt pour les combinaisons plage et safari a augmenté de 20 % en 2023 par rapport à 2022 ».

Dans ce chapitre sur les tendances qui façonnent l’industrie du safari en Afrique, on y révèle également ceci :

– l’intérêt pour les voyages durables continue de croître, avec une augmentation de plus de 1000 % au cours des quatre dernières années

-le nombre moyen de recherches mensuelles sur Google, sur le sujet des safaris en Afrique, est passé à plus de 5 000

-les attentes se précisent : en 2022, 65 % des voyageurs connaissaient précisément quelle destination de safari idéale ils souhaitent visiter; cette proportion est passée à 72 % en 2023 – « cela pourrait être dû à une série de facteurs allant d’une augmentation des références à un marketing plus important pour des destinations spécifiques » ajoute le rapport.

Portrait

Au chapitre du portrait actuel du marché des safaris en Afrique, voici ce que le rapport révèle :

– l’Afrique du Sud, le Kenya et la Tanzanie représentent 60 % de l’intérêt pour les voyages en Afrique

– juillet est le mois le plus populaire de l’année pour un safari en Afrique

– les safaris restent un choix populaire pour les voyages en famille et intergénérationnels.

Source: www.go2africa.com

Quels sont les pays les plus populaires pour les safaris?

-l’Afrique du Sud est la destination de safari la plus populaire. Suivent la Tanzanie et le Kenya

-ces trois destinations représentent 60 % de l’intérêt pour les safaris en Afrique

-il y a un intérêt croissant pour de nombreuses autres destinations telles que l’Ouganda, la Namibie et le Congo.

Source: www.go2africa.com

Les voyageurs se rendent-ils dans un seul ou plusieurs pays d’Afrique?

-les demandes pour un voyage dans une seule destination ont diminué de 5 % par rapport à l’année précédente, « ce qui confirme la tendance à inclure des vacances à la plage dans les itinéraires de safari en Afrique » ajoute le rapport.

-les Seychelles sont une destination fantastique pour terminer un safari en Afrique de l’Est, tandis que l’île Maurice ou le Zanzibar sont facilement accessibles après un safari en Afrique australe.

Que veulent faire et voir les voyageurs en Afrique?

-les voyageurs explorent de plus en plus un éventail plus large d’expériences sur le continent, comme la découverte des communautés locales et la possibilité de se reposer et de se détendre pendant leur voyage en Afrique.

Source: www.go2africa.com

Quel est le budget moyen ?

-le budget moyen des voyageurs en Afrique et des adeptes du safari a considérablement augmenté : 70 % des visiteurs en provenance d’Australie, des États-Unis et du Canada disposent désormais d’un budget moyen ou élevé, ce qui représente une hausse significative par rapport aux 43 % de l’année précédente

-le budget moyen se situe désormais entre 5 500 et 6 500 dollars US

-cette tendance indiquerait une évolution notable pour des expériences encore plus enrichissantes.

Prévisions pour 2024

-les safaris combinés en Zambie et au Malawi sont très populaires en ce moment. Selon le rapport, l’intérêt pour ces destinations a augmenté de 78 % et 41% respectivement entre 2022 et 2023; la Zambie offre un excellent rapport qualité-prix, dit le rapport, avec plus de parcs vierges et peu fréquentés à explorer que certaines régions plus agitées d’Afrique australe

-les plages africaines figurent sur les listes des clients

-les Seychelles sont une destination très prisée en combiné

-Madagascar est de plus en plus envisagé comme un complément à un safari ou comme une destination en FIT pour les voyageurs réguliers.

Source: www.go2africa.com

Demande pour les safaris durables

-l’intérêt pour les safaris durables a augmenté de 6,4 % par rapport à 2022, mais a connu une hausse de plus de 1000 % au cours des quatre dernières années

-la tendance des voyages écologiques se taille maintenant une place dans des niches de voyage plus spécifiques, y compris les safaris

-se pointent de plus en plus les demandes spécifiques pour faire du bénévolat par exemple pendant une journée durant le séjour (cette tendance illustre l’intérêt grandissant pour la durabilité et la connexion avec les communautés locales).

Go2Africa est un tour opérateur certifié par B-corp, avec plus de 25 ans d’expérience sur le terrain dans l’industrie du safari. Basée au Cap et à Nairobi, sa devise est « nous savons parce que nous y sommes allés ».

Article précédentSam Char annonce sa retraite de Vacances Sunwing : Lyne Chayer promue VP
Prochain articleAir Canada : premier Vol de fan de la Ligue professionnelle de hockey féminin
Détentrice d’un baccalauréat en journalisme de l’Université Laval, Isabelle débute sa carrière de journaliste en voyage en 1995. Ses articles et reportages ont voyagé dans les magazines L’agent de voyages, Voyager et Tourisme Plus, Atmosphère d’Air Transat et le Journal Le Devoir, entre autres. Elle est co-autrice de quatre guides chez Rudel Médias (25 destinations soleil pour les vacances) et aux Éditions Ulysse (Voyager avec des enfants, Fabuleux Alaska/Yukon, Longs séjours à l’étranger). Depuis 2006 aussi, elle présente des conférences devant public.