American Airlines vous amène à votre vol en hélicoptère

538

Pour un supplément de $350 USD, les passagers de la compagnie American Airlines qui prennent des vols à destination ou en provenance de New York ou de Los Angeles pourront désormais éviter les embouteillages.

En partenariat avec Blade, un service de réservation d’hélicoptères, d’hydravions et de jets privés sur demande, American Airlines offrira un transport par hélicoptère à destination et en provenance de l’aéroport international de Los Angeles et de l’aéroport international John F. Kennedy de New York.

«Le trafic est le désagrément #1 lorsque l’on doit se rendre aux aéroports de New York et Los Angeles. Notre service de transfert d’aéroport transforme une heure et demie dans le trafic en un vol d’hélicoptère d’une durée de cinq à sept minutes », a déclaré le P.D.-G. et fondateur de Blade, Rob Wiesenthal.

Les clients pourront ainsi être transportés par hélicoptère à partir de la rampe de lancement Blade de leur choix, dans leur ville de départ et transportés par avion vers LAX ou JFK. Ils seront accueillis par un membre de l’équipage de la compagnie aérienne qui les accompagnera au service d’enregistrement VIP Flagship d’American Airlines à bord d’une Cadillac. Ils pourront également bénéficier des services cinq étoiles proposés par American Airlines, notamment de l’enregistrement du transfert, l’accès au club Admirals, au salon Flagship et au restaurant Flagship réservé à la clientèle de première classe.

La réservation d’hélicoptère sera disponible pour les clients voyageant sur n’importe quel vol d’American Airlines, bien que les clients aient besoin de pouvoir réserver un avion complet (jusqu’à six sièges) au moment d’obtenir le service. La compagnie aérienne envisage d’ajouter éventuellement des options pour un trajet en solo.

Sans surprise, le service coûtera une petite fortune. Fast Company a indiqué que les clients peuvent s’attendre à devoir débourser plus de $1 927 USD pour un transport aller-retour, ce qui rend ainsi les transferts plus coûteux que les vols eux-mêmes dans certains cas.