Plus de sécurité à Cancún et Playa del Carmen

1124

Le gouvernement mexicain augmente la présence des autorités pour tenter de contrer le fléau de violence qui touche deux de ses destinations les plus populaires.

Les résidents et les voyageurs de Cancún et Playa del Carmen remarqueront la présence de 1100 agents militaires, en tout temps.

Les rues de ces deux villes sont devenues très turbulentes tandis qu’une guerre de terrain se dispute entre le cartel Jalisco et les gangs locaux.

Selon Miguel Ángel Huerta Ceballos, général de l’Armée Mexicaine, la présence militaire sera renforcée près des centres commerciaux, qui sont susceptibles aux vols, en plus d’autres lieux qui attirent régulièrement un grand nombre de visiteurs.

Présentement, les 500 polices militaires sont assignées à l’Opértation Cancún sont divisées en trois groupes qui effectuent des quarts de patrouille de huit heures. 600 patrouilleurs d’une base militaire à proximité seront ajoutés bientôt.

La nouvelle survient trois jours après une fusillade dans un bar qui a laissé 5 morts et 12 blessés. L’incident est survenu à 6 km de Cancún.

Malgré les statistiques alarmantes, les aéroports du Mexique ont battu les records de passagers en 2018. Le ministre du tourisme a noté une hausse de 12,4% de passagers domestiques et 6,8% de hausse en visiteurs étrangers.