La Suisse donne le coup d’envoi à sa saison touristique d’hiver

Laura Fairweather et Pascal Prinz, de Suisse Tourisme Canada

Raquettes & raclette. Balade en train panoramique & détente au spa. Escapade en luge & dégustation de spécialités locales sur le sentier. Descente en ski & shooting photo au pied du majestueux Cervin.

La Suisse a de quoi nous faire saliver. Et son génie se déploie certainement dans la mise en marché de tout ce que la destination peut offrir aux voyageurs.

C’est ce qu’a fait valoir l’équipe de Suisse Tourisme Toronto, jeudi dernier, à l’occasion d’une rencontre avec savoureux repas organisée pour les médias de l’industrie du voyage du Québec, et qui s’est déroulée au Consulat général de Suisse à Montréal.

Promouvoir les voyages pour garder espoir

La réunion a mis en lumière les joies suisses d’hiver et les pléonasmes de la Suisse. Si l’expression « monter en haut » est le meilleur exemple du dictionnaire pour expliquer ce qu’est un pléonasme, souligner que « les paysages montagneux de la Suisse sont merveilleux » l’est tout autant.

La région du Valais fut la vedette de la présentation offerte, et du menu, alors que les invités ont pu notamment déguster deux vins de cette région : Les Terrasses, Fendant de Vétroz 2017 et Cornalin, Rouvinez Sierre 2013 (pour ceux qui veulent des suggestions pour Noël!).

Cela dit, entre merveilles à promouvoir et bons vins à boire, la Suisse n’a pu passer à côté du sujet :

« Les conditions de voyage actuelles ne facilitent pas spécialement les choses. Mais nous ne lâchons pas! Nous invitons les conseillers en voyage à en faire autant » a souligné Pascal Prinz, directeur de Suisse Tourisme au Canada.

Soulignons que cette réunion s’est déroulée APRÈS que la Suisse ait annoncé qu’elle imposait une quarantaine de 10 jours aux voyageurs provenant du Canada, et AVANT la levée… de cette quarantaine. Et tout ça dans la même semaine!

En effet, les autorités suisses ont annoncé, vendredi dernier, la suppression des quarantaines à compter de – donc depuis – samedi 4 décembre.

Les autorités suisses ont également annoncé un renforcement des obligations de dépistage :
« Lors de sa séance, le Conseil fédéral a aussi modifié les conditions d’entrée sur le territoire. À compter de samedi 4 décembre 2021, plus aucun pays ne figurera sur la liste des pays concernés par une quarantaine. Mais pour prévenir autant que possible l’importation du variant, les exigences de dépistage qui s’appliquent à l’entrée en Suisse sont durcies.

« Toutes les personnes entrant sur le territoire, y compris les vaccinées et les guéries, doivent se faire tester. Outre un test PCR avant leur entrée, elles devront procéder à un deuxième test, PCR ou antigénique, entre le quatrième et le septième jour après leur arrivée. Ce deuxième test vise à garantir la détection des personnes qui se seraient infectées juste avant de partir ou pendant leur voyage. Ces dépistages sont à la charge des personnes concernées. »

Plan 2022

Open Jaw Québec a également pu constater que Monsieur Prinz s’est présenté à cette réunion avec un message en poche :

« Notre saison d’hiver est ouverte, et nous avons déjà un plan pour la promotion et la réalisation de la prochaine saison touristique d’été 2022. La Suisse sera définitivement un bon choix pour les Canadiens en raison de l’offre d’activités en plein air, la gastronomie et les infrastructures thermales.

« Tout ça n’est pas banal quand on sait que les voyageurs peuvent compter, de surcroît, sur des vols directs de Montréal.

« Par ailleurs, nous venons tout juste de nous entretenir avec des conseillers en voyage et des tours opérateurs du Québec et tous nous confirment que la demande des voyageurs est là. Oui, tous les yeux sont rivés sur Omicron en ce moment, mais la demande est bien présente. Les voyageurs sont là, les clients veulent voyager. Nous invitons tous les professionnels de l’industrie à rester positifs et travailler aujourd’hui sur l’avenir. On va y arriver, tous! »

À la question d’Open Jaw « conseillez-vous aux agents de freiner les réservations, en ce moment, pour la Suisse? », Monsieur Prinz a répondu ceci :

« Depuis le début, la pandémie est difficile pour les voyages, mais cela n’a pas empêché la Suisse d’accueillir plusieurs voyageurs cet été et même d’organiser un événement majeur, fin août dernier, soit la Course d’Air Canada.

« Nous avons bien fait les choses et tous les participants ont bien profité de chaque moment. La Suisse est une destination fiable et nous sommes très optimistes à l’égard de la saison d’été 2022. Et nous souhaitons transmettre cet optimisme à tous les conseillers en voyage. »

La Suisse bientôt en vedette sur Tout.TV

La réunion fut également l’occasion d’annoncer qu’en mars 2022, les téléspectateurs pourront regarder une courte série de topos promotionnels animés par Jean-Michel Dufaux, série qui sera diffusée sur Tout.TV.

À l’invitation de Suisse Tourisme, en août dernier, Monsieur Dufaux et un caméraman ont sillonné Bâle, Interlaken, Lucerne, Engelberg et Gstaad, entre autres, afin d’y prélever des images et d’inspirer une encyclopédie de pléonasmes qui feront l’objet de montages pour cette série.

Au fait, pourquoi?…

Pourquoi la Suisse n’émet pas de communiqué lorsque surviennent des changements de protocoles des mesures sanitaires? « Parce que les règles changent trop rapidement, et constamment. Nous invitons plutôt l’industrie à consulter ce site » explique Laura Fairweather, responsable des relations médias et des projets chez Suisse Tourisme.

Photos : Isabelle Chagnon

Article précédentCroisière durable : Silversea débute la construction de son premier navire de la classe Nova
Prochain articleVoyage aux États-Unis : Air Canada met à la disposition des clients une grande quantité de tests rapides
Détentrice d’un baccalauréat en journalisme de l’Université Laval, Isabelle débute sa carrière de journaliste en voyage en 1995. Ses articles et reportages ont voyagé dans les magazines L’agent de voyages, Voyager et Tourisme Plus, Atmosphère d’Air Transat et le Journal Le Devoir, entre autres. Elle est co-autrice de quatre guides chez Rudel Médias (25 destinations soleil pour les vacances) et aux Éditions Ulysse (Voyager avec des enfants, Fabuleux Alaska/Yukon, Longs séjours à l’étranger). Depuis 2006 aussi, elle présente des conférences devant public.