La célèbre souris Mickey Mouse pourrait bientôt ne plus appartenir à Disney

349
La célèbre souris Mickey Mouse, à Shanghai Disneyland. Photo: Taha / Unsplash

En conséquence de la loi américaine sur le droit d’auteur, le géant du divertissement Disney pourrait bientôt perdre les droits exclusifs sur certains de ses personnages, dont Mickey, a indiqué le Guardian dans un article paru le 4 juillet.

La célèbre mascotte aux grandes oreilles créée le 1er octobre 1928 devrait ainsi tomber dans le domaine public à la fin de 2023.

Selon les lois en vigueur, Mickey Mouse était d’abord censé être protégé pour une durée de 56 ans, mais Disney était parvenu à faire passer la protection à 75 ans, puis à 95 ans. Une durée qu’il est peu probable de voir être prolongée à nouveau, selon le Guardian.

Le Mickey Mouse de 1928 uniquement

Concrètement, cela signifie que les gens pourront utiliser le personnage de Disney pour créer leurs propres histoires à partir de 2024. Toutefois, l’analyste Daniel Mayeda, cité par le Guardian, nuance :

«Si vous le faites de manière à ce que les gens pensent à Disney – ce qui est assez probable parce qu’ils investissent dans ce personnage depuis si longtemps – alors en théorie, Disney pourrait dire que vous avez violé sa marque de fabrique.»

En théorie, seuls ses traits de 1928 pourraient donc être utilisés.

Apparu pour la première fois dans le dessin animé en noir et blanc «Steamboat Willie», Mickey Mouse a subi plusieurs transformations au fil des années.

Disney devrait donc conserver son droit d’auteur sur toutes les variations ultérieures d’autres films ou illustrations, jusqu’à ce qu’elles atteignent la barre des 95 ans, ce qui devrait dans un premier temps limiter les exploitations possibles.