Les agences TDC dans le giron d’Air Canada?

204

Quel sort le transporteur Air Canada réservera-t-il aux agences du réseau TDC si l’acquisition de Transat est finalement entérinée par le Bureau de la Concurrence et les autres autorité réglementaires concernées? «Nous ne pouvons pas émettre de commentaires sur ce que nous ignorons», ironisait Louise Fecteau, directrice générale du réseau Transat Distribution Canada, interpellée à cet effet par les journalistes de la presse spécialisée dans le cadre de la conférence régionale de St-Hyacinthe.

Plus tard en point de presse, la nouvelle patronne du réseau mentionnait toutefois que le processus d’homologation ne serait pas complété avant la fin du printemps prochain. Il faut encore que le Bureau de la concurrence, mais aussi les autorités réglementaires de l’Union Européenne avalisent l’acquisition, puisque que l’entité Air Canada renforcée par Transat risque de se trouver en position dominante sur certaines routes transatlantiques, notamment dans le couloir Montréal/Paris.

«En attendant, nos franchisés n’expriment aucune inquiétude, a-t-elle poursuivi. Ils posent des questions, bien sûr, mais cela relève davantage de la curiosité que de l’inquiétude. Jusqu’à nouvel ordre, Transat continuera à agir en concurrent d’Air Canada et il n’y aura aucun échange d’informations, puisque la transaction pourrait ne pas être homologuée.»

Quant à savoir si Air Canada serait intéressée à gérer un réseau d’agences, plusieurs indices donnent à penser que c’est un des points qui ont motivé l’intérêt du transporteur à la feuille d’érable. «Avec 400 points de ventes, nous sommes le plus gros réseau de détail du pays et chez Vacances Air Canada une réservation sur quatre est enregistrée par une des agences de TDC», note Danielle Durocher, directeur national membres franchisés et affiliés.

En coulisses, bien des observateurs notent qu’Air Canada a toujours été intéressée à se constituer un grand réseau de distribution. En acquérant Transat, le principal transporteur canadien ferait d’une pierre deux coups : non seulement, il se doterait de la plus grande organisation de détail au pays, mais aussi d’une structure de gestion bien rôdée.

À lire aussi :
TDC : un congrès régional pour préparer l’avènement du conseiller 3.0
TDC signe une entente avec Amadeus afin d’améliorer son expérience client
Louise Fecteau est nommée directrice Générale de TDC