Air Canada figure sur la liste TSX30 inaugurale des actions les plus performantes au Canada

629

Air Canada se réjouit que l’excellent rendement constant de son titre soit reconnu dans la liste inaugurale du TSX30, un nouveau programme qui met au premier plan les valeurs cotées à la Bourse de Toronto les plus performantes sur une période de trois ans. L’inclusion de la société aérienne fait ressortir sa transformation fructueuse à l’origine de l’appréciation d’environ 365 % de son titre au cours des trois dernières années. Depuis que cette transformation s’est amorcée en avril 2009, la valeur de l’action d’Air Canada a augmenté de plus de 5 400 %.

« Nous accueillons avec plaisir l’inclusion d’Air Canada dans la liste TSX30 inaugurale, une marque de reconnaissance soulignant la valeur que nous avons créée pour les actionnaires par la transformation continue de notre entreprise, a déclaré Michael Rousseau, chef de la direction adjoint et chef des Affaires financières d’Air Canada. Nous sommes néanmoins conscients que notre réussite financière repose quotidiennement sur un service à la clientèle de qualité supérieure. Cette reconnaissance rend donc également justice au travail opiniâtre et à la contribution de tous les employés d’Air Canada. »

À lire aussi :
Le premier nettoyage communautaire d’un rivage canadien de 4ocean commandité par Air Canada
Vacances Air Canada y va d’un lancement de saison enlevant!
Vacances Air Canada offre plus de choix au départ de Québec

L’annonce de l’inclusion d’Air Canada comme membre inaugural du TSX30 fait suite à la récente décision de l’agence de notation Moody’s Investors Service de réviser à la hausse la note du groupe de sociétés Air Canada, passée de Ba2 à Ba1. Moody’s a justifié le relèvement de la note ainsi : « elle reflète la robustesse accrue du profil financier d’Air Canada, qui a continué d’abaisser son ratio de levier financier et renforcé sa flexibilité. » Plus tôt cette année, Standard & Poor’s avait elle aussi relevé la note d’Air Canada, passée de BB à BB+, faisant le constat d’un risque financier moindre.

« Ces agences ont reconnu notre plus grande souplesse financière, de sorte qu’un seul échelon nous sépare désormais de notre objectif, soit une cote de qualité supérieure », a conclu M. Rousseau.