Martinique, plus charmeuse que jamais

1132
Gaetan Paderna,Francois Baltus-Languedoc et Muriel Wiltord

La soirée de découverte Destination Martinique magnifique 2019, organisée par le Comité martiniquais du tourisme hier soir (le 22 octobre) au chic hôtel Ritz-Carlton à Montréal, a connu un énorme succès auprès de ses quelque 85 invités de l’industrie du voyage et des médias.

D’abord, un cocktail puis un instructif jeu-questionnaire commenté par des intervenants touristiques martiniquais ont eu lieu dans le majestueux salon ovale de l’hôtel. Ensuite, un minisalon avec neuf représentants venus de la Martinique et un délicieux cocktail dînatoire se sont terminés par un tirage de trois prix de présence prestigieux. Les dames ont aussi eu droit à une coiffe traditionnelle très colorée, savamment placée sur leur tête par Suzon Sainte-Rose, directrice du Grand Ballet de Martinique.

Sous le thème «Martinique…Terre d’accueil et de culture!», la soirée a réuni tous les délégués qui seront présents au Salon international tourisme voyages (SITV) cette fin de semaine à la place Bonaventure de Montréal.

À lire aussi :
Extravagance au carnaval de la Martinique
PHOTOS: Le 12e festival de gastronomie Martinique Gourmande
Le délicieux festival Martinique gourmande est lancé!

Survol des attraits et services

Muriel Wiltord

On a eu droit à beaucoup d’information, livrée grâce à l’allocution de Muriel Wiltord, directrice du Comité martiniquais du tourisme pour les Amériques, par la vidéo promotionnelle de 7 minutes sur les nouveautés de la destination et par les interventions des délégués martiniquais durant le jeu-questionnaire animé par Alain Cyr, réalisateur amoureux de l’île aux Fleurs. Voici en vrac quelques nouvelles de la soirée:

 

  1. Alwego, anciennement Saint-Pierre Locations, compte 5 agences de location de voitures en Martinique avec une flotte de 750 véhicules. «Nous en avons avec des transmissions automatiques et certains sont adaptés pour les personnes handicapées, dit Kévin Jean Baptiste, directeur. Comme nous ne sommes pas affiliés à aucune bannière et sommes une entreprise locale et indépendante, nous pouvons offrir de très bons prix aux clients et une commission de 10 % aux agents de voyages.»
  2. Réceptif Beyond the beach, à Schœlder, organisant des activités et des excursions clé en main sous le sceau de l’authenticité.
  3. Domaine des bulles, Le Vauclin, avec des tentes en forme de sphère transparente pour camper à même la nature, le nez vers les étoiles.
  4. Hôtel Bakoua 4 étoiles, Pointe-du-Bout. Cet hôtel de charme de style colonial offre une vue imprenable sur la baie de Fort-de-France.
  5. Hôtel Bambou, Les Trois-Îlets, qui affiche 3 étoiles depuis 2018, est à 20 km de l’aéroport. En plus des chambres standards communicantes (idéales pour les familles), il a de nouvelles chambres supérieures et des mini-suites pour les adultes.
  6. Savane des esclaves, Les Trois-Îlets. Gilbert Larose, fondateur, agrandit et bonifie sans relâche son site historique et traditionnel. Cette année, il a ajouté un espace en hommage à l’esclave Romain avec une sculpture grandeur nature qu’il a réalisée. Ce héros méconnu et l’instigateur de la révolte ayant conduit à la fin de l’esclavage en Martinique au 19e siècle.
  7. Pierre & Vacances 3 étoiles, Village Sainte-Luce. Hébergement et activités pour les familles. Accès à deux plages: du Pont Café et des Amoureux.
  8. Club Med Les Boucaniers, 4 tridents, sur sa propre péninsule à la Pointe du Marin, à Sainte-Anne.
  9. Ville de Saint-Pierre, tristement célèbre en raison de l’éruption volcanique de 1902 qui a éradiqué toute la population. L’ancienne petite Paris des Antilles, qu’on pourrait surnommer maintenant la Pompéi de la Caraïbe, vient d’ouvrir le Mémorial de la catastrophe 1902 au Musée Frank A. Perret, avec audioguides bilingues.
  10. Taktak Martinique, nouveau voyagiste réceptif, propose des excursions et des séjours dans une démarche du tourisme respectueux de la vie sociale, culturelle et économique.«La Martinique a un parc hôtelier totalisant plus de 8000 chambres. La plupart offre un plan repas qui se rapproche des tout-compris, mais on encourage les visiteurs à découvrir l’île et ses restaurants, en louant une voiture, par exemple», recommande Muriel Wilford.Information: brochure Rencontrez la Martinique, pour agents de voyages, Comité martiniquais du tourisme à Montréal, contact: Sylvain Lacoste, représentant pour le Québec, 514 844-8566.

Vols directs Montréal–Fort-de-France 2019-2020

  • Cet hiver, pour la dixième année de sa liaison entre Montréal et Fort-de-France, Air Canada rouge offrira trois vols (du 15 novembre 2019 au 8 avril 2020: mardi, jeudi et dimanche) sur un Airbus A319. Deux classes: économique et première rouge («deux bagages sans frais, service d’embarquement prioritaire, accès gratuit au Salon VIP Feuille d’érable à l’aéroport», précise Karen Acs, chef des ventes spécialisées pour le Québec d’Air Canada).
  • Air Transat proposera deux vols par semaine (mercredi et dimanche) du 18 décembre 2019 au 28 mars 2020.

 

Entrevue avec le nouveau d.g. du CMT

Francois Baltus-Languedoc

La soirée Destination Martinique magnifique 2019 a été l’occasion de présenter le nouveau directeur général du Comité martiniquais du tourisme (CMT), Monsieur François Baltus-Languedoc, entré en poste le 25 septembre. Originaire de la Martinique, il a travaillé 25 ans en métropole (France continentale) en hôtellerie et en tourisme pour des sociétés privées.

«C’est un retour aux sources et je suis ravi de travailler sur mon territoire d’origine, dit-il. Le rôle du CMT est de faire la promotion de la destination dans le monde en premier lieu, et aussi de structurer les filières de l’offre en aidant les professionnels du tourisme par du soutien et de la formation. On est là pour leur insuffler une nouvelle dynamique et de nouvelles stratégies et pour soutenir leurs initiatives innovantes. Nous allons nous doter d’un schéma de développement touristique pour trois ans, parce que j’ai été nommé pour un mandat de trois ans, mais les résultats devraient être visibles sur les 10 prochaines années.»

Les dossiers prioritaires sur lesquels se penchera le CMT sous la direction de Monsieur Baltus-Languedoc sont la technologie numérique (sites Internet, location de voitures par une application, expérience en réalité virtuelle au théâtre de Saint-Pierre…), et la labellisation, soit la certification de l’hôtellerie pour hausser la qualité avec des critères comme l’accessibilité aux personnes à mobilité réduite, l’écoresponsabilité…
«Les Martiniquais sont un peuple de plus en plus connecté, sans perdre sa chaleur, ajoute Gaëtan Paderna, directeur marketing, communication et promotion du CMT. Nous pourrions par exemple avoir un réseau de greeters comme dans d’autres îles, des citoyens qui accueillent les visiteurs. L’innovation est au cœur du développement futur de la Martinique.»

Les deux représentants du CMT s’entendent pour dire aux agents de voyages de vendre la Martinique en misant sur ce qui différencie cette destination: elle est un carrefour de plusieurs cultures provenant d’Asie, d’Afrique, d’Europe, avec la sécurité et les soins de santé des standards français, et la conduite automobile comme chez nous, et non à gauche comme dans les îles d’origine britannique voisines. Elle développe aussi son marché des croisières. Tout ça, en français.