Patrons de JAL baissent leurs salaires en guise d’excuse

560

Un pilote de Japan Airlines a écopé de dix mois de prison pour avoir été ivre dans le cockpit. À la suite de l’incident, les dirigeants de JAL ont annoncé qu’ils réduisaient leurs salaires pour s’excuser auprès de leurs clients retardés.

Le vol JL44 au départ de LHR a décollé avec 69 minutes de retard puisque le copilote s’est présenté à l’embarquement complètement ivre. Il a perdu son emploi sur-le-champ, en plus d’être sanctionné par la cour britannique.

Les hauts dirigeants se sont puni eux-mêmes. le président Yuji Akasaka a réduit son salaire de 20% pendant trois mois. Le directeur général, Toshinori Shin, a réduit son salaire de 10% depuis novembre. Le ministère des transports organise aujourd’hui une réunion avec les responsables de 25 transporteurs japonais afin de discuter de « mesures préventives ». Il a aussi prévenu qu’en fonction des inspections déjà menées, des mesures « punitives » étaient également envisagées.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here