Algues sargasses, le cauchemar de Quintana Roo continue

4261

Une énorme marée de sargasses a encore une fois envahie les côtes des Caraïbes, y compris certaines des plages les plus populaires du Mexique. Cependant, malgré l’ampleur du problème, le gouvernement fédéral n’a pas alloué les fonds demandés d’environ 400 millions de pesos pour y remédier, selon MexicoNewsDaily.

D’après le réseau de surveillance de sargasses de Cancún, 30 pays et territoires des Caraïbes devraient recevoir des quantités massives d’algues, notamment le Mexique, les États-Unis, Cuba, le Costa Rica, la Jamaïque, les Bahamas et la République dominicaine.

Jusqu’à présent au Mexique, les plages de la Riviera Maya à Quintana Roo ont été les plus touchées, notamment les célèbres Playa del Carmen, Tulum et Cozumel.

Carte des conditions de la sargasse depuis mardi matin, allant de basses (vert) et modérées (jaune) à abondantes (orange) et excessives (Rouge). MexicoNewsDaily.

Le gouverneur de Quintana Roo, Carlos Joaquín González, a déclaré qu’il s’agissait d’un problème fédéral, mais les demandes de 405 millions de pesos (28 millions de dollars canadiens) demandés par l’État sont restées sans réponse. Cette somme d’argent visait à élaborer une stratégie qui permettrait de retirer la sargasse avant qu’elle n’atteigne le littoral.

La mairesse de Cancún, Mara Lezama, a aussi déclaré, que le problème majeur avec cette algue est la vitesse à laquelle elle peut se multiplier en seulement quelques heures.

Un sénateur a suggéré la création d’un comité chargé de s’occuper du problème de la sargasse. Ceci pourrait permettre d’apporter des modifications à la loi pour obliger le gouvernement à déclarer que le phénomène de la sargasse est une urgence et une catastrophe naturelle.

Cela permettrait d’avoir le financement pour régler le problème.