Sunwing s’installe à Laval!

1159

La compagnie Sunwing continue son expansion dans la belle province ! Nous apprenions ce weekend que le groupe de voyage, qui compte plus de 800 employés au Québec, déménagera de ville Saint-Laurent à un nouvel édifice situé à Laval. Il s’agira d’un siège social régional dont les travaux de construction doivent débuter en septembre.

Le terrain étant déjà acheté, le nouvel édifice lavallois abritera entre autres un centre d’appels, qui se verra confier des mandats rapatriés d’installations ailleurs au Canada, nous apprenait ce weekend Le Devoir. On parle également de l’ajout d’un avion à sa flotte de Montréal qui compte pour l’instant 8 appareils.

Il serait question, selon le président du conseil et fondateur du voyagiste, Colin Hunter, « d’un investissement de 10 à 12 millions et de création d’emplois au rythme de l’expansion du centre d’appels et de réservations, qu’il ne peut chiffrer pour l’instant. L’immeuble de trois étages, pouvant passer à quatre, hébergera plus de 200 employés et abritera également l’administration et les finances, le service à la clientèle, le marketing et la division aérienne, comprenant la formation du personnel navigant. » peut-on lire dans Le Devoir.

Cette expansion de la compagnie au Québec est devenue nécessaire pour répondre aux besoins des centres d’appels très occupés mais aussi parce que des appels du Canada et des États-Unis convergent déjà chez nous. D’ailleurs, le Québec représente le deuxième plus grand marché, avec un potentiel de croissance prometteur. On compte également transférer des activités d’ailleurs au Canada à ce nouveau centre. 

Rappelons que son horaire hivernal se passera uniquement en Boeing 737-800, les quatre 737 MAX étant retirés de l’horaire se terminant mi-mai 2020.  « Chez Sunwing, quelque 3000 vols ont été annulés cet été. Il a fallu réduire la voilure, et le recours à des tierces parties — des fournisseurs américains — n’a pas toujours été optimal. Ce fût dérangeant pour les clients et coûteux pour Sunwing. » 

Néanmoins, la compagnie s’en sort tout de même bien en affichant de bons résultats financiers d’ensemble pour la saison estivale. Elle s’attend de plus à recevoir une compensation de la part de Boeing.