Le fédéral vise une reprise de la saison des croisières dès le 1er novembre

291

Aujourd’hui, le ministre des Transports, Omar Alghabra, a finalement annoncé qu’à compter du 1er novembre 2021, l’interdiction de la circulation des navires de croisière dans les eaux canadiennes ne serait plus en vigueur, à condition que les exploitants soient en mesure de se conformer entièrement aux exigences en matière de santé publique.

L’industrie des croisières, qui apporte 4 milliards de dollars par an à l’économie canadienne et crée environ 30 000 emplois directs et indirects, représente un pan important du secteur du tourisme intérieur du Canada.

Transports Canada continuera à collaborer avec l’Agence de la santé publique du Canada, d’autres ordres de gouvernement, le gouvernement des États-Unis, les intervenants du secteur du transport, les peuples autochtones et les communautés de l’Arctique pour veiller à la sécurité des Canadiens et à ce que le réseau de transport du Canada demeure sûr et sécuritaire.

« Alors que les Canadiens ont rempli leur rôle dans la réduction de la propagation de la COVID-19, notre gouvernement continue à travailler fort pour relancer notre économie et rebâtir en mieux. Nous accueillerons les navires de croisière, qui représentent une partie importante de notre secteur touristique, dans les eaux canadiennes à la saison 2022 », annonçait aujourd’hui le ministre lors d’une conférence se déroulant au terminal en eaux profondes d’Ogden Point à Victoria.