La réouverture partielle de la frontière marque la 1ère étape cruciale vers la reprise

231

Dans son plus récent communiqué, la Table ronde canadienne du voyage et du tourisme se réjouit à l’idée que les citoyens et résidents permanents des États-Unis ayant reçu les deux doses d’un même vaccin, ou une combinaison de vaccins puissent maintenant traverser la frontière canadienne sans mise en quarantaine.

Cela dit, précise-t-elle, bien qu’une étape importante ait été franchie aujourd’hui, il ne s’agit que du premier pas d’un long processus de reconstruction d’un secteur d’activité dévasté par les restrictions liées à la COVID-19.

Toujours selon la Table Ronde, il reste encore beaucoup de travail à faire pour favoriser la réouverture efficace de l’industrie. À cette fin, elle demande au gouvernement fédéral de jouer un rôle de premier plan dans le cadre des initiatives suivantes :

  • Un engagement auprès des Canadiens selon lequel le gouvernement maintiendra le cap vers une reprise sécuritaire et bien gérée des activités.
  • La création immédiate d’un programme de certification de vaccination numérique universellement reconnu.
  • La poursuite des efforts diplomatiques visant à garantir la libre circulation des Canadiens dans les pays misant sur des programmes d’exclusion comme le Royaume-Uni et les États-Unis et la reconnaissance internationale de tous les vaccins approuvés par Santé Canada, y compris celui d’AstraZeneca.
  • La poursuite des efforts de collaboration avec l’industrie du voyage et du tourisme et les gouvernements provinciaux dans le but de donner aux Canadiens l’assurance que les efforts exceptionnels déployés par l’industrie favorisent les voyages sécuritaires au Canada.

Elle demande que ces initiatives urgentes ne soient pas reportées en raison d’une possible élection fédérale.

« Nous soulignons aujourd’hui la première étape d’énormes efforts de reconstruction de l’industrie canadienne du voyage et du tourisme. L’industrie ne peut pas être simplement allumée ou éteinte au moyen d’un interrupteur. Et elle a été durement touchée par la COVID-19. Malgré l’annonce d’aujourd’hui, il existe toujours d’importants obstacles qui éloignent les touristes et poussent les entreprises à mettre fin à leurs activités. Il est nécessaire que tous les gouvernements maintiennent le cap vers une relance sécuritaire et bien gérée de notre économie », a déclaré Perrin Beatty, président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Canada.