Air France responsable : «c’est difficile. Mais est-ce une raison pour renoncer?»

360

« Un transport aérien plus responsable : c’est difficile et cela prendra du temps. Est-ce une raison pour renoncer? Non, bien au contraire. Nous accélérons nos efforts pour atteindre 0 émission nette en 2050. »

Air France exprime ici sa volonté, dans cette vidéo, qui s’inscrit dans une campagne sur sa stratégie environnementale et l’ensemble de ses engagements.

C’est qu’Air France vient de lancer « Air France Act », un programme qui présente sa nouvelle trajectoire de réduction des émissions de CO2.

« Pour  contribuer à l’atteinte des objectifs de l’Accord de Paris visant à limiter le réchauffement climatique en-deçà de +2°C, le transport aérien doit accélérer sa transition environnementale » souligne Air France dans un communiqué.

Le transporteur explique que sa trajectoire repose sur trois piliers :

  • réduire en priorité les émissions directes générées par les opérations d’Air France,
  • réduire les émissions indirectes, en amont et aval des activités de la compagnie,
  • contribuer en complément à des projets permettant de retirer du CO2 de l’atmosphère.

« « Air France ACT » incarne l’approche transparente, réaliste et basée sur la science adoptée par la compagnie pour assurer sa transition environnementale au moyen d’actions concrètes et mesurables. »

Zéro émission nette à l’horizon de 2050

A horizon 2050, Air France vise l’atteinte de zéro émission nette, c’est-à-dire une réduction drastique de ses émissions de COcouplée à des contributions à des projets permettant de retirer chaque année de l’atmosphère un volume de CO2 équivalent aux émissions résiduelles.

La compagnie travaille à la définition d’une trajectoire de décarbonation 2050 précise et vérifiable, en se basant sur un ensemble d’hypothèses – notamment concernant l’évolution du trafic – qui pourront être amenées à fluctuer.

« Il s’agit donc d’un exercice évolutif, dont le fil conducteur sera la volonté de s’aligner avec des référentiels scientifiques, comme pour la trajectoire à horizon 2030 » indique Air France.

Cinq leviers pour réduire et éviter les émissions de CO2

Pour atteindre ses objectifs, Air France dit activer tous les leviers de décarbonation à sa disposition:

  • Le renouvellement de la flotte avec des avions de nouvelle génération (Airbus A220, Airbus A350)
  • Le recours accru aux Carburants d’Aviation Durables (SAF), permettant 80 % de réduction d’émissions de COen moyenne sur le cycle de vie du carburant
  • La pratique de l’éco-pilotage : roulage sur un moteur au sol quand cela est possible, trajectoires de vol optimisées grâce à l’intelligence artificielle, descente en continu en collaboration avec le contrôle aérien…
  • La mise en place d’une restauration plus responsable. A bord et dans ses salons, Air France privilégie quand cela est possible les produits locaux et de saison. La compagnie propose progressivement la présélection des plats avant le vol en cabine Business sur long-courrier, luttant ainsi activement contre le gaspillage alimentaire
  • Le développement de l’intermodalité,afin de proposer des alternatives de transport à faible empreinte carbone pour les trajets de courte distance.

Pour présenter plus en détails la stratégie environnementale d’Air France et l’ensemble de ces engagements, la compagnie a lancé une vidéo dont le lien est inséré plus haut ainsi qu’un site grand public dédié, « Air France ACT », disponible en français et en anglais : airfranceact.airfrance.com.